AccueilLifestyle

L’équipe féminine de Manchester United contre un retour de Mason Greenwood, accusé de tentative de viol

L’équipe féminine de Manchester United contre un retour de Mason Greenwood, accusé de tentative de viol

Image :

Capture d’écran Youtube

avatar

Par Benjamin Mangot

Publié le

Le joueur de 21 ans était accusé de violences conjugales et tentative de viol par sa petite amie.

Un an après son arrestation pour violences conjugales et tentative de viol sur sa petite amie, le footballeur international anglais Mason Greenwood n’est plus en odeur de sainteté dans son club de Manchester United, malgré l’abandon des charges jeudi dernier à la suite d’un retrait de témoins.

À voir aussi sur Konbini

L’attaquant mancunien ayant été mis à pied par son club au moment de son arrestation en janvier 2022, la question de son retour suite à la fin de la procédure judiciaire le visant semble déstabiliser en interne au sein du club. Le média anglais The Athletic avance que chez les Red Devils, parmi joueurs comme les supporters, peu sont ceux qui souhaiteraient voir Mason Greenwood réintégrer l’effectif, notamment du fait d’une preuve audio de l’agression. C’est notamment le cas des joueuses féminines du club anglais qui seraient “extrêmement mal à l’aise” à l’idée d’un retour du joueur dans les infrastructures du club.

Chargement du twitt...

Selon The Sun, ce sentiment serait aussi partagé par les joueurs de l’équipe masculine, ainsi que le staff, qui semblent redouter un retour qui pourrait déstabiliser la dynamique actuelle du club qui pointe à la troisième place du championnat anglais. S’il est envisagé, le retour de Mason Greenwood ne devrait pas se faire de sitôt et semble dépendant du résultat de l’enquête interne ouverte par le club pour décider de la résiliation ou non de son contrat.

Autre élément qui ne joue pas en faveur du footballeur, les supporters ne semblent pas attendre son retour de pied ferme. The Athletic a donné la parole à la fondatrice du Manchester United Women’s Supporters’ Club, Natalie Burrell, qui écarte catégoriquement l’idée d’un retour de l’attaquant : “Le laisser revenir serait la pire chose qu’ils puissent faire. Cela ferait reculer notre club par rapport à ce que nous essayons de faire avec notre équipe féminine et des campagnes comme Her Game Too, qui visent à encourager les femmes à jouer et à regarder le football.”