AccueilLifestyle

Le classement des “pires plats à travers le monde” ne va pas plaire à tout le monde

RIP, les endives au jambon

Le classement des “pires plats à travers le monde” ne va pas plaire à tout le monde

Publié le

Image :

© Getty Images

Une nouvelle guerre culinaire à venir ?

Assez régulièrement, le site TasteAtlas publie des classements divers et variés sur les spécialités culinaires à travers le monde. Après avoir fait débat avec son classement des “meilleures cuisines” à travers le monde, ce dernier vient de publier un nouveau classement qui risque de mettre le feu aux poudres. L’objet du scandale ? Un classement des “pires plats à travers le monde”, listant pas moins de cent spécialités culinaires les moins bien notées par les internautes, venues des quatre coins de la planète, de la plus enviable à la plus répugnante.

À voir aussi sur Konbini

En tête du classement, le hákarl, une drôle de spécialité culinaire islandaise qui semble faire l’unanimité… et pas forcément en bien. Il s’agit de requin du Groenland fermenté et faisandé. “La viande est d’abord fermentée jusqu’à trois mois, puis suspendue et laissée à sécher pendant encore quatre à cinq mois”, explique TasteAtlas. “Le plat est souvent considéré comme une nourriture pour les plus courageux, car sa forte teneur en ammoniaque fait souvent vomir les gens”.

Sur le podium, on retrouve également la “spaghetti pie”, tarte aux spaghettis en français. Une spécialité culinaire venue du Colorado, aux États-Unis, généralement composée de spaghettis, donc, mais aussi de bœuf haché, d’oignons, de tomates, de poivrons, de beurre, d’œufs battus et de fromage comme la mozzarella, la ricotta ou le parmesan.

Enfin, on y retrouve les araignées frites, venues d’une petite ville du Cambodge. “La ville de Skuon au Cambodge est tellement infestée d’araignées que les habitants presque affamés se sont adaptés et ont commencé à les consommer dans les années 1970 et la pratique s’est poursuivie depuis”, rapporte le classement. Les araignées – généralement des tarentules – sont panées et frites dans de l’huile bouillante, puis servies avec des herbes fraîches locales sur un lit de riz ou de nouilles. “Le goût de ces créatures a été décrit comme un croisement entre la morue et le poulet”, résume le site.

Le premier plat français dans le classement se retrouve à la 46e place et il s’agit, sans grande surprise, de la tête de veau, une spécialité française, venue de Lorraine, généralement servie avec de la sauce gribiche ou ravigote. Autre plat français à se frayer une place dans le classement : les endives au jambon venues, elles, de Seine-Maritime.