AccueilLifestyle

Koh-Lanta, le feu sacré – destins liés et gros mythos : le grand n’importe quoi des réseaux sociaux

Plus de mensonges que Pinocchio

Koh-Lanta, le feu sacré – destins liés et gros mythos : le grand n’importe quoi des réseaux sociaux

Image :

Capture d’écran Twitter

avatar

Par Konbini

Publié le

"J’aime trop regarder dans les yeux et mentir, je suis venu à Koh-Lanta pour ça."

C’est les destins liés, un des moments les plus attendus de Koh-Lanta avec ses retournements de situation légendaires. Au moment de la composition des binômes, Frédéric et Clémence l’ont mauvaise de faire équipe avec respectivement Tania et Esteban, les deux moins forts sur les épreuves parmi les aventuriers restants.

À voir aussi sur Konbini

Chargement du twitt...

Chargement du twitt...

Chargement du twitt...

Chargement du twitt...

Chargement du twitt...

Chargement du twitt...

Sur l’épreuve de confort de dégustation d’insectes, scorpions, coquillages crus et autres yeux de poisson, Esteban plombe Clémence en calant d’entrée. De retour sur le camp, cette dernière laisse exploser sa rage d’être tombée sur lui pour les binômes en criant en pleine forêt. En l’entendant, Esteban pense qu’elle a trouvé à manger. Le pauvre n’y est pas du tout.

Chargement du twitt...

Chargement du twitt...

Chargement du twitt...

Chargement du twitt...

Chargement du twitt...

Chargement du twitt...

Chargement du twitt...

Chargement du twitt...

Chargement du twitt...

À l’épreuve d’immunité, le duo Tania-Frédéric s’impose. Une première pour la jeune aventurière qui, pour une fois, n’aura aucun vote contre elle au conseil.

Chargement du twitt...

Chargement du twitt...

Chargement du twitt...

Chargement du twitt...

Chargement du twitt...

Avant le conseil, justement, les tractations vont bon train. Des promesses sont balancées dans tous les sens, parfois contradictoires, et ça se ment dans le blanc des yeux. À ce jeu de poker menteur, Esteban est pris pour cible. Dans sa chute, il entraîne Clémence, qui l’a bien mauvaise.

Chargement du twitt...

Chargement du twitt...