AccueilLifestyle

“It’s a fucking disgrace” : Didier Drogba revient sur la controversée demi-finale de Ligue des champions 2009

“It’s a fucking disgrace” : Didier Drogba revient sur la controversée demi-finale de Ligue des champions 2009

Image :

Didier Drogba après le match. (Canal+ ©)

avatar

Par Damien Garcia

Publié le

Pour Canal+, Didier Drogba a accepté de revoir et de décrypter le match qui l’a mis dans tous ses états

Nous sommes au printemps 2009. Après un 0-0 satisfaisant au Camp Nou, Chelsea reçoit le FC Barcelone à Stamford Bridge. 90 minutes séparent les blues d’une deuxième finale consécutive, mais l’arbitre, Tom Henning Ovrebo, va en décider autrement.

À voir aussi sur Konbini

Ce 6 mai 2009, Monsieur Ovrebo réalise une des prestations arbitrales les plus controversées de l’histoire du football moderne, ce qui lui aura d’ailleurs coûté sa carrière. Plusieurs actions litigieuses, telles que des fautes ou des mains dans la surface, n’ont pas été sifflées par l’arbitre.

Résultat : dans les dernières minutes, le FC Barcelone arrache la victoire. Après une ultime faute de main non sifflée pour Chelsea, Michael Ballack et Didier Drogba vont à tour de rôle entrer dans une rage folle, pour ce qui est devenu l’une des séquences les plus connues de l’histoire du football.

“It’s a fucking disgrace”

Invité à décrypter le match aux côtés de Tony Chapron, Didier Drogba ne comprend toujours pas, mais a eu le temps de digérer la pilule. Sourire aux lèvres, il déclare que l’arbitre “a de la chance que je l’aie gagnée après [en 2012, ndlr]”. Tony Chapron, lui-même ancien arbitre, apporte son regard professionnel tout au long de l’entretien, ainsi que sa petite théorie : “On lui a peut-être fait comprendre qu’une finale Chelsea-Manchester, remake de 2008, n’était pas une bonne promotion de la Ligue des champions”.

Pendant plus de 20 minutes, les deux hommes reviennent sur les actions les plus litigieuses de ce match qui l’ont fait rentrer dans la légende. C’est cette rencontre entre la perception du joueur et celle de l’arbitre qui rend l’échange captivant.