AccueilLifestyle

C’est quoi ce scandale des “gâteaux de Noël déformés” qui secoue le Japon ?

C’est quoi ce scandale des “gâteaux de Noël déformés” qui secoue le Japon ?

Publié le

Image :

© X/Twitter

"Nous tenons à nous excuser profondément pour la déformation de nos gâteaux congelés de Noël, qui a trahi les attentes de beaucoup de nos clients".

Des consommateurs indignés, une déferlante d’excuses et des enquêtes à tout-va : au Japon, une affaire de gâteaux de Noël dont l’apparence s’est mystérieusement déformée a emballé les réseaux sociaux et fait les gros titres des médias locaux. “Nous tenons à nous excuser profondément pour la déformation de nos gâteaux congelés de Noël, qui a trahi les attentes de beaucoup de nos clients”, a déclaré mercredi lors d’une conférence de presse télévisée Kazuhisa Yokoyama, un haut responsable de la chaîne de grands magasins japonais Takashimaya.

À voir aussi sur Konbini

Chargement du twitt...

A la suite de nombreuses plaintes de clients depuis quelques jours, dont beaucoup se sont exprimés sur les réseaux sociaux avec des photos à l’appui, le groupe s’est confondu en excuses et a proposé des dédommagements. Même si les gâteaux à la crème incriminés restent parfaitement propres à la consommation, leur allure affaissée a posé problème. Takashimaya a confirmé que plus de 800 gâteaux congelés aux fraises sur les environ 2 900 vendus en ligne et livrés autour de Noël présentaient une forme abîmée.

Chargement du twitt...

Le groupe n’a pas identifié pour l’instant la cause du problème des “gâteaux effondrés”, malgré l’enquête menée auprès de ses fournisseurs et de la société de livraison. Les consommateurs au Japon sont particulièrement exigeants sur la qualité et l’apparence des produits qu’ils achètent, et attendent une forme de perfection quand ils font leurs courses dans des grands magasins de luxe comme Takashimaya. Certaines “victimes” du gâteau de Noël déformé semblent toutefois avoir fait contre mauvaise fortune bon coeur. Ainsi les photos d’un des gâteaux abîmés de Takashimaya, redécoré par un enfant de trois ans avec paillettes de chocolat, sucre multicolore et personnages de Noël en carton, totalisaient mercredi plus de 16 millions de vues sur le réseau social X.