AccueilInternet

Vous allez porter des ballerines en 2024 (on fait nos IN & OUT pour la nouvelle année)

Vous allez porter des ballerines en 2024 (on fait nos IN & OUT pour la nouvelle année)

Publié le

Image :

© Chanel

Mauvaise foi enclenchée.

Cet article a d’abord été publié dans notre newsletter Fast Forward le 4 janvier 2023.

À voir aussi sur Konbini

C’est la mode sur les réseaux sociaux, plutôt qu’une rétrospective ou une liste de résolutions qu’on ne tiendra pas, se lancer dans un “forecast” des tendances à venir – et de celles qui devraient disparaître. Évidemment, vous commencez à me connaître, il n’est pas question de se lancer dans un “moins de guerres plus d’amour, moins de CO2 plus de rab à la cantine”, mais plutôt de jouer de mauvaise foi, et j’allais dire d’expertise, mais pour ça, on vérifiera à la fin de l’année.

IN

  • Les morceaux longs et le retour des musiques électroniques. Comme A. G. Cook, qui vient de sortir un morceau de 9 minutes et 56 secondes pour la nouvelle année.
  • Les adaptogènes.
  • Le présent simple.
  • Les vinaigrettes.
  • Aller à l’hôtel pour les vacances.
  • Les pizzas comme dans les Tortues Ninja.
  • Les sacs à main pour tout le monde.
  • Les intérieurs colorés.
  • Les films de 90 minutes.
  • Les baguettes normales.
  • Les ballerines.
  • Les Puma Mostro.

OUT

  • Les morceaux de 2 minutes et 10 secondes calibrés pour les plateformes de streaming.
  • Essayer d’appeler Twitter “X” dans des conversations à l’oral. C’est Twitter, c’est trop tard, ça restera comme ça jusqu’à ce que le bateau coule.
  • Les restos avec des assises sans dossier.
  • Le CBD dans tout.
  • Le passé simple.
  • Les sauces piquantes.
  • Louer des apparts pour les vacances (même si c’était déjà OUT en 2023).
  • Les cordons bleus industriels traités comme des stars de la pop culture.
  • Les intérieurs beiges.
  • Les films de 3 heures et 28 minutes.
  • Les baguettes tradition.
  • Les listes IN & OUT.

J’ajoute quelques très bons IN & OUT de mon collègue journaliste Flavio Sillitti à qui j’ai piqué ce format viral. IN : pleurer, les jupes pour les hommes, les blagues pendant et après le coït, la thérapie. OUT : la FOMO, passer son temps dans des queues virtuelles pour des tickets de concert, dire “on remet ça vite” alors qu’on ne va jamais remettre ça vite (il a aussi dit “couper les gens” mais je me suis trop senti visé).