AccueilInternet

Mais comment on fait caca dans l’espace ? Un astronaute de la Nasa a la réponse

Cacarrément compliqué

Mais comment on fait caca dans l’espace ? Un astronaute de la Nasa a la réponse

Image :

© Casey Horner/Unsplash

avatar

Par Konbini

Publié le

Lâcher un classique en apesanteur, ça s’apprend.

Info extrêmement importante si vous comptez partir un jour dans l’espace : comment faire un bon number 2 dans les règles de l’art ? Comme ça, on pourrait croire à un jeu d’enfant, mais en réalité, c’est un exercice particulièrement complexe. Si bien que l’ancien astronaute de la Nasa, Mike Massimino, a révélé la terrible vérité pendant l’émission américaine The Daily Show, relayée par Futurism.

À voir aussi sur Konbini

“C’est un processus assez intéressant et qui demande beaucoup d’entraînement”, explique-t-il à l’animateur Kal Penn. Parmi tous les exercices requis par la Nasa avant de partir dans l’espace, il y en a même un qui s’intitule… “Apprentissage aux toilettes”. Le but est simple : s’entraîner à lâcher son classique dans de vrais WC dans un simulateur. “Il y avait aussi d’autres toilettes à côté où on ne déféquait pas, mais qui étaient utilisées pour pratiquer l’alignement”, précise l’astronaute.

Car vous vous en doutez, dans l’espace, avec l’apesanteur, impossible d’utiliser une bonne vieille chasse d’eau. Pour évacuer son étron, on fait plutôt appel à un système d’aspiration – une sorte d’aspirateur à caca, finalement. Mais il faut bien viser car l’ouverture aspirante au fond de la cuvette est toute petite.

“Il faut être correctement aligné”, résume Massimino. “Donc les instructeur·rice·s quittent la zone d’entraînement, on verrouille la porte, il y avait une caméra à l’intérieur des toilettes braquée vers le haut.” Vous devinez la suite ? Reliée à un petit écran de télévision, la caméra permet aux astronautes d’améliorer en temps réel leur précision pour viser dans le mille.

Petite astuce des instructeur·rice·s : bien mémoriser la position dans laquelle on est quand on s’entraîne, car une fois dans l’espace, il n’y aura plus de caméra. Pour Massimino, c’est simple : il prend la même position que s’il pilotait un hélicoptère. L’astronaute révèle ensuite un dernier secret : si faire caca dans l’espace est un enfer, en revanche, une fois sur la Lune, la gravité, même si elle reste minime, permet enfin de tout relâcher sans problème.

Nous, on retient surtout une chose : si vous avez un talent inné pour viser avec votre caca, une place vous attend peut-être à la Nasa.