Can I Kick It ? 3ème édition !

Can I Kick it. Du latin : A tribe Called Quest. Et en français, ça donne quoi ?

Une vingtaine de rappeurs réunis sous la même bannière le temps d’une soirée au Bataclan. Tout ça pour qu’on puisse dire “le rap, c’était mieux ce week-end”. Ce vendredi 28 plus précisément, date de la troisième édition parisienne sous la houlette de MPC productions et du groupe Triptik.

Publicité

L’affiche alléchante (Deen Burbigo, Nemir et la reformation exclusive du groupe X-Men en tête de liste), et les quelques guests surprises présents, Oxmo et Disiz pour ne citer qu’eux, ont fait effet. La mixture a pris, comme l’année dernière, et celle d’avant aussi. Résultat : salle comble !

Et les coulisses aussi étaient blindées. Même les loges jouaient à guichets fermés. Entre les nombreux médias, comme toujours, l’entourage des artistes et les personnalités venus faire acte de présence et de soutien aux camarades , on ne pouvait plus circuler. Mais entre deux bières et quelques petits fours, on quand même croisé Fabrice Eboué, Thomas N’Gijol, Willaxxx, Clément Animalsons, Aelpeacha  et les autres…

VIDÉO

Publicité

Par Martin Samson, publié le 03/10/2012

Pour vous :