AccueilÉDITO

Des inconnus s'embrassent : le meilleur comme le pire des parodies

Publié le

par Louis Lepron

De la timidité, de la gêne, de la concentration et une bonne cuillère de "mais putain, qu'est-ce que je fous là en fait ?" : la réalisatrice Tatia Pilieva a rassemblé 20 personnes ne se connaissant absolument pas. L'idée : les faire s'embrasser devant un fond gris, des lumières et quelques caméras pour un projet vidéo intitulé First Kiss 

Le résultat est une tension omniprésente dans ce court à la fois drôle et hyper direct, dès lors que le premier pas est franchi. "C'est quoi déjà ton nom ?" peut-on entendre à la fin. À noter qu'une petite française se "cache" dans ces images : il s'agit de Soko. Et la chanson que vous pouvez entendre dans la vidéo, c'est la sienne : "We Might Be Dead By Tomorrow".

En cinq jours, la vidéo First Kiss a comptabilisé près de 60 millions de visionnages. Phénomène oblige, Internet s'en est occupé à travers des parodies plus ou moins marrantes, plus ou moins pertinentes.

La parodie "scène coupées"

Pour cette parodie, la chaîne cryptée Canal + s'est essayée aux "behind the scenes", ces séquences coupées au montage qui donnent un peu plus d'informations sur la contextualisation du tournage. Entre "first fist" et tentatives ratées, voilà ce que ça donne :

La parodie bien grasse

Caca, pipi, gros mots : bienvenue du côté des parodies de type humour gras et de bas étage. Entre Funny or Die qui part du côté du "First Shit" et la chaîne YouTube (qui a été la première à dégainer) Pimms Girls qui fonce vers une référence à la masturbation ("First Handjob"), on hésite à dire s'il s'agit vraiment d'une parodie humoristique.

La parodie qui n'en est pas une

SimpleSexeStupid n'y va pas par quatre chemins quand il explique sa vidéo YouTube : "Quand j'ai vu First Kiss, j'ai été très touché. Donc j'ai décidé de faire ma propre version histoire de toucher à la fois les coeurs, et des seins, ceux des autres". Ici, il n'y au moins aucune marque de publicité.

Même son de cloche du côté de Vice UK qui s'est empressé de concocter une vidéo. 20 britanniques inconnus, loin d'être des mannequins, qui, pour 20 livres, ont accepté de s'embrasser :

À voir aussi sur konbini :