AccueilÉDITO

Une université belge a demandé à ses étudiantes de porter "un joli décolleté" à leur remise de diplôme

Publié le

par Mélissa Perraudeau

@https://pixabay.com/fr/remise-des-dipl%C3%B4mes-2038866/

Ce week-end, l’université libre de Bruxelles a fait polémique avec un mail envoyé à ses étudiants en médecine. Pour leur remise de diplôme, on conseillait aux "jeunes femmes" de porter un "joli décolleté". 

Ce mercredi 24 mai, l’université libre de Bruxelles (ULB) a envoyé à ses étudiants futurs médecins une invitation à leur remise de diplôme. Elle doit se tenir ce 28 juin, et le mail leur expliquait comment la journée allait se dérouler, tout en leur donnant des consignes vestimentaires. Le message a été dénoncé ce 26 mai par la page Facebook ULB Confessions, tenue par des élèves de la faculté. 

Pour les "jeunes femmes" (qui se voient déjà rappeler à une certaine infériorité, ne serait-ce que d’âge, en étant qualifiés de "jeunes" face aux "hommes" tout court), il est indiqué comme "préférable" qu’elles revêtent "une robe ou une jupe". Un conseil qui est déjà sexiste, puisqu’il impose aux femmes de montrer leurs jambes. Mais on leur demande également d’avoir "un joli décolleté", pour pouvoir aussi avoir un aperçu de leurs seins, achevant d’ériger ces futures médecins en objets sexuels. Devant le tollé provoqué par ces propos inadmissibles, le doyen de la faculté de Médecine s’est excusé dès le lendemain sur Twitter. Il a qualifié le contenu du mail de "déplacé" et déclaré qu’il présenterait ses excuses à toutes les étudiantes ayant reçu le message.

Selon RTL, le mail est parti du secrétariat du doyen, composé à 100 % de femmes. Le porte-parole de l’université a expliqué au site qu’une personne avait "manifestement pris une initiative tout à fait déplacée", et qu’une sanction serait prise — "Au minimum, un rappel à l’ordre". En attendant, les étudiants en médecine ne semblent pas complètement convaincus par les excuses qu’ils ont reçues. 

À voir aussi sur konbini :