AccueilÉDITO

Le tatouage de l'oiseau-tonnerre, symbole de la victoire des Indiens de Standing Rock

Publié le

par Morgan English

En soutien à la communauté sioux et pour célébrer sa victoire contre le projet d'oléoduc, des milliers de gens se font tatouer le symbole de Standing Rock.

La tribu sioux de Standing Rock, dans le Dakota, a enduré des mois de répression policière, à base de fumigènes, de tirs à balles en caoutchouc et de jets d’eau, alors qu’elle manifestait pacifiquement contre le projet de construction d’un gigantesque oléoduc. Dimanche 4 décembre, les Sioux et les opposants au projet ont obtenu gain de cause : le corps des ingénieurs de l’armée américaine a annoncé que le permis de construire était suspendu dans cette zone tandis qu'un tracé alternatif serait étudié. La nouvelle est tombée 24 heures avant le démantèlement annoncé du camp des protestaires, et c'était pour eux une vraie victoire.

Si la majorité des activistes qui ont rejoint ce mouvement sont soulagés, certains restent prudents, expliquant que le combat n’est pas terminé. Mais beaucoup veulent s’assurer que cette bataille historique restera dans les mémoires.

C’est le cas de Stephanie Big-Eagle, une artiste de descendance sioux. Depuis son salon de tatouage de Sacramento (Californie), elle a lancé le mouvement #StandingRockTattoo, une campagne qui invite tous ceux qui le souhaitent à se faire tatouer le motif qu’elle a créé en hommage à la réserve américaine. Tous les bénéfices seront ensuite reversés à la communauté de Standing Rock.

Au centre du motif imaginé par Stephanie Big-Eagle se trouve le thunderbird : l’oiseau-tonnerre, une figure phare des mythologies amérindiennes. Sur la page du projet, Stephanie explique  :

"L’oiseau-tonnerre représente un esprit ancien, qui a guidé et veillé sur tous les défenseurs de Standing Rock. Son plumage est en forme de tipi, ce qui représente la femme, celle qui donne la vie. En dessous flotte la rivière de la vie, qui porte les sept groupes d’Oceti Sakowin (La grande nation des sioux), dont les ancêtres ont prédit qu’un jour, toutes les nations guériront et s’uniront pour n’être plus qu’une, après la souffrance de plusieurs générations."

A photo posted by Brian Eick (@brianeick) on

Traduction : "Nous demandons à tous les tatoueurs dans le monde de tatouer ce dessin traditionnel au prix minimum de 30 dollars [28 euros, ndlr] et de reverser tous les bénéfices à la récolte de fonds lancée pour Standing Rock."

Le tatoueur Carl “Charly Horse” De La Riva (@carldelarivaart)a été tellement ému par le projet qu’il s’est fait tatouer le symbole sur le menton. Il explique à Konbini :

"Ce n’est pas juste une tendance, une vague sur laquelle tout le monde va surfer. Ce tatouage à une vraie signification pour moi. Mes origines, mon histoire, mes ancêtres, et le future de mes proches."

Initialement, le projet avait pour objectif de rassembler 10 000 dollars (9 300 euros) pour les Sioux sur place, mais grâce à la participation de tatoueurs dans 34 États américains et 15 pays, plus de 84 000 dollars (78 000 euros) ont été récoltés.

Stephanie Big-Eagle a déclaré sur Facebook que "ces tatouages sont des rappels constants que l’eau doit être protégée, ainsi que notre environnement, pour les sept générations à venir."

A photo posted by Lio (@liotattoos) on


A photo posted by Raylene:. (@raegabriela) on


A photo posted by Adam Hays (@adamguyhays) on


A photo posted by Holly J (@hollynn219) on


A photo posted by Matreena Noland (@matreena) on




Traduit de l’anglais par Sophie Janinet

À voir aussi sur konbini :