AccueilÉDITO

Ces 30 images résument parfaitement la folie du Sziget Festival

Publié le

par Louis Lepron

Présent au Sziget Festival qui se tenait du 11 au 18 août, Louis Rayssac nous a envoyé une trentaine d'images qui ont toutes un point commun : la folie.

Le Sziget Festival ? Un monstre. Plus gros festival européen créé voilà 22 ans, il proposait cette année 13 scènes, 87 nationalités pour une affluence qui frôlait les 400.000 personnes. Sans compter les 100.000 qui travaillent lors de l'évènement, entre un hôpital, une pharmarcie, un McDo, une plage et même une salle de sport, des ateliers de danse et de massage. Bref, une ville dans un festival.

D'après Louis Rayssac, notre envoyé spécial, ça valait le détour :

Une super ambiance qui n'a pas été ébranlée par la pluie et la boue du jeudi. Les gens sont sympa, ouverts, te parlent facilement. Il est aisé de se faufiler dans la foule des concerts, et il y a pas mal d'espace pour danser. En parlant de danser, ça bouge énormément devant mais aussi au milieu et au fond. Bref partout ! Les bras sont souvent en l'air, ça saute beaucoup aussi.

Le lieu est tellement immense qu'un festival "à la carte" est possible :

Le soir après les grosses têtes d'affiche (et même pendant) tu peux choisir ton style de soirée. Du coup les gens s'y retrouvent : le Magic Mirror c'est une scène LGBT, le Colosseum (fait en palette de bois) c'est plus techno ou de la minimale, aux côtés de scènes plus tournés vers le rock.

Après tu as des scènes particulières avec des musiques traditionnelles dans lesquelles les gens dansent et apprennent les pas. On retrouve par exemple une scène reggae, une scène Afrique et même une scène musique "irlandaise".

À voir aussi sur konbini :