AccueilÉDITO

Star Wars : L'Ascension de Skywalker a été moins rentable que Rogue One

Publié le

par Arthur Cios

(© Disney)

La preuve qu'un bon spin-off vaut parfois mieux qu'une suite de trop.

Quand on regarde le budget d'un film, on ne parle que des coûts de production du chantier. Cela ne prend pas en compte le marketing autour de la sortie du long-métrage, qui peut coûter, pour certains films, très cher – plusieurs dizaines voire centaines de millions de dollars pour certains blockbusters.

Prenez par exemple Disney : il faut généralement presque doubler le budget pour avoir une idée du réel coût d'un film pour le studio. On peut ainsi comprendre que la rentabilité de certains longs puisse être compliquée à atteindre. 

Le média ciné américain Deadline concocte chaque année une analyse des films les plus rentables de l'année précédente. Concernant 2019, vous ne serez pas surpris d'apprendre que le méga-hit Avengers : Endgame a dépassé toutes les attentes, rapportant près de 900 millions de dollars de profit à Disney. Vous serez néanmoins peut-être plus étonné de voir la rentabilité plus faible du dernier Star Wars : L'Ascension de Skywalker.

Le dernier volet, en effet, n'a rapporté "que" 1,074 milliard de dollars au box-office mondial. Sauf qu'en prenant en compte le budget approchant les 275 millions (soit le plus gros budget de toute la saga) et les coûts supplémentaires, l'ultime film de la saga Skywalker a coûté à l'entreprise aux grandes oreilles la modique somme de 627 millions de dollars.

Résultat : selon Deadline, Disney s'est fait une plus-value de près de 300 millions de dollars. Ce qui peut paraître énorme, mais reste en deçà des attentes. En effet, Le Dernier Jedi avait rapporté en bénéfice direct 417,7 millions, et Le Réveil de la Force 780 millions. Même Rogue One, premier spin-off, qui avait bénéficié d'un box-office semblable à celui de L'Ascension de Skywalker (mais avec un budget moindre de 200 millions), avait rapporté près de 320 millions de dollars à Disney.

Rogue One a donc été plus rentable que L'Ascension de Skywalker. Et c'est un signe fort, qu'on peut expliquer en partie par le désarroi des "fans hardcore" après un épisode VIII que ces derniers ont trouvé décevant. Pour autant, il faut se rappeler que Disney ne communique pas sur les rentrées économiques réalisées avec les produits dérivés.

À noter que le spin-off sur Solo a, lui, été un désastre, qui a fait perdre à l'entreprise 77 millions de dollars – son box-office était particulièrement bas pour un film Star Wars, ne dépassant pas les 400 millions de dollars.

À voir aussi sur konbini :