AccueilÉDITO

Spotify va laisser les artistes indépendants uploader leurs morceaux eux-mêmes

Publié le

par Arthur Cios

La plateforme compte se la jouer SoundCloud, pour concurrencer toujours plus Apple Music.

(© Spotify)

Dans la guerre des plateformes de streaming, qui dure depuis pas mal d’années maintenant, il y a des gagnants et des perdants. Dans ces derniers, on trouve SoundCloud, dont le système d’abonnement payant n’a pas réussi à prendre autant que son patron l’escomptait.

Pendant ce temps, du côté des vainqueurs du conflit, on se frotte les mains — tout en continuant le combat. Et pour répondre à Apple Music et ses nombreuses exclusivités, Spotify a peut-être trouvé la meilleure des réponses.

L’entreprise qui cassait les pieds il y a encore quelques mois pour les droits des mix de DJ et les remix officieux – et qui fait toujours parler d’elle en ce qui concerne la redistribution des revenus aux artistes –, s’apprête à laisser les musiciens indépendants mettre leur musique directement en ligne.

La logique est solide : c’est le grand atout de SoundCloud. De nombreux mélomanes se sont même créé un compte SoundCloud uniquement pour avoir accès à des morceaux de leurs petits artistes préférés. Et il est fort probable que les grosses communautés de certains musiciens vont ramener pas mal de monde sur Spotify. En outre, cela permettra aux abonnées d’avoir plus, voire beaucoup plus d’ici quelque temps si la sauce prend, de contenus que ceux qui n’ont qu’Apple Music.

Mais ceux qui risquent le plus de faire la tronche, ce sont bien les labels. En effet, 50 % des revenus de ces morceaux-là, reviendront directement aux artistes — ce qui fera donc 50 % pour Spotify. Sauf que jusque-là, c’était les labels qui récoltaient 52 % et qui décidaient de donner à l’artiste la part qu’ils voulaient (entre 15 et 50 %, en gros).

Une bonne nouvelle donc. À voir maintenant si, dans la pratique, tout cela sera aussi beau que dans la théorie.

À voir aussi sur konbini :