AccueilÉDITO

"Blurred Lines" : poursuivis pour plagiat, Robin Thicke et Pharrell ont pris cher

Publié le

par Guillaume Narduzzi

©Capture d’écran – YouTube – Robin Thicke – Blurred Lines ft. T.I., Pharrell

Et oui, ça fait mal au porte-monnaie le plagiat.

Le verdict est tombé. Après des années de batailles juridiques, les chanteurs Robin Thicke et Pharrell Williams ont été définitivement condamnés à verser cinq millions de dollars aux héritiers de Marvin Gaye lundi 10 décembre. Comme le rapporte Billboard, un tribunal outre-Atlantique dirigé par le juge John Kronstadt a estimé qu’il s’agissait bel et bien d’une "violation du droit d’auteur".

En mars 2015, les deux artistes avaient été sommés de payer 7,3 millions de dollars. Une décision contestée par les auteurs de "Blurred Lines", qui avaient alors fait appel, dans le but d’annuler éventuellement la condamnation. Peine perdue, puisque le juge avait accepté de revoir à la baisse les indemnités (5,3 millions), sans pour autant revenir sur sa décision. Un verdict confirmé par la cour d’appel en mars dernier.

Robin Thicke et Pharrell Williams devront payer 2,8 millions de dollars de dommages et intérêts.

Si le premier devra également s’acquitter de 1,8 millions de dollars supplémentaires, le second et sa maison d’édition devront verser 357 000 dollars à la famille Gaye, qui a par ailleurs désormais le droit à 50% des revenus dédiés aux auteurs-compositeurs et aux éditeurs pour l’exploitation de "Blurred Lines".

Pour rappel, Robin Thicke et Pharrell Williams étaient poursuivis en justice pour plagiat à cause des ressemblances frappantes entre leur tube "Blurred Lines" et "Got to Give It Up" de Marvin Gaye. Si l’histoire est définitivement réglée d’un point de vue juridique, on vous laisse vous faire votre propre avis avec la vidéo ci-dessous.

À voir aussi sur konbini :