AccueilÉDITO

RIP : Honor Blackman, la James Bond Girl de Goldfinger, est décédée

Publié le

par Lucille Bion

L'étoile blonde en mission aux côtés de James Bond dans Goldfinger s'est éteinte le 5 avril 2020, "paisiblement et entourée".

L’actrice britannique Honor Blackman, une des James Bond girls les plus célèbres pour son rôle de Pussy Galore dans Goldfinger, est décédée lundi à l’âge de 94 ans, a annoncé sa famille dans un communiqué : "Elle est morte paisiblement, de cause naturelle, dans sa maison du Sussex (sud de l’Angleterre), entourée de sa famille."

D’abord connue pour son rôle dans Chapeau melon et bottes de cuir sous les traits de Cathy Gale, la première partenaire féminine de l’agent John Steed, Honor Blackman quitte la série après 43 épisodes pour se lancer dans un rôle mythique : celui de la James Bond girl. 

En 1964, elle devient la partenaire de l’espion britannique James Bond, alors joué par Sean Connery, dans Goldfinger, le troisième volet de la série. Si son personnage finit par céder aux charmes de l’espion, la scène où elle rejette ses avances d’une prise d’art martial impeccable, faisant atterrir James Bond sur la paille d’une grange, est l’une des plus célèbres de la franchise. 

Honor Blackman a aussi joué dans de nombreuses "productions théâtrales de notre époque", ont rappelé ses enfants, selon lesquels la "beauté, le cerveau et les prouesses physiques" côtoyaient chez elle "une voix unique et une véritable éthique de travail" :

"En plus d’être une mère et une grand-mère adorée, Honor était une actrice au talent extrêmement prolifique." 

La comédienne est aussi connue pour avoir décroché des rôles dans des films aujourd’hui érigés comme des classiques du septième art : My Fair Lady, The Sound of Music, Cabaret, Jason et les Argonautes… Très populaire dans les années 1960, Honor Blackman n’avait pas tourné de film depuis Cockneys vs Zombies, sorti en 2012.

Du haut de ses 94 ans et après une grande carrière, elle quitte aujourd’hui le cinéma, au moment où l’industrie est laissée au dépourvu à cause de l’épidémie de Covid-19. Les producteurs de la saga Bond, Michael G. Wilson et Barbara Broccoli, ont rendu hommage sur Twitter à une "icône du cinéma" et à son "talent extraordinaire". 

Konbini avec AFP

À voir aussi sur konbini :