AccueilÉDITO

Quand Lil Pump se fait incendier par des rappeurs Chinois

Publié le

par Guillaume Narduzzi

©Capture d’écran YouTube – Lil Pump – « Gucci Gang » (Official Music Video)

Le rappeur américain a accompli l’exploit de se mettre à dos tout l’Empire du Milieu.

Déjà candidat plus que sérieux au titre officieux de "rappeur le plus exaspérant de l’année", Lil Pump en a rajouté une couche. Comme le relèvent nos confrères des Inrockuptibles, l’artiste incorrigible de 18 ans s’est fendu dimanche dernier d’une courte vidéo de lui se trémoussant sur son titre "Butterfly Doors". Une séquence supprimée depuis, notamment en raison du contenu ouvertement raciste que celle-ci comporte (voir vidéo ci-dessus).

Si les paroles de la chanson originale sont déjà stigmatisantes pour la communauté asiatique (on vous laisse apprécier le "Ils m’appellent Yao Ming parce que mes yeux sont très fermés" et le "Ching Chong" à la fin de la prestation), la jeune star a trouvé le moyen d’aller encore plus loin dans la stupidité. Ainsi, on peut le voir s’étirer le coin des yeux sur cette séquence, comme pour mieux illustrer son propos – déjà particulièrement débile.

Forcément - et on pouvait s’en douter, cet énième dérapage de Lil Pump n’a pas plu au peuple Chinois, et encore moins aux artistes hip-hop. Ainsi, plusieurs rappeurs chinois ont décidé de consacrer quelques couplets sur la polémique générée par l’interprète de "Gucci Gang". C’est le cas notamment de Li Yijie, qui dans une véritable "diss track" affirme que Lil Pump n’est "qu’un mumble rappeur" qui veut simplement "se faire mousser".

D’après lui, le jeune chanteur ferait mieux de se consacrer à la lutte contre les discriminations. Une remarque d’autant plus pertinente que Lil Pump – Gazzy Garcia de son vrai nom – est d’origine colombienne, et a lui-même dû faire face au racisme encore très présent aux États-Unis.

Un raisonnement que Li Yijie a développé dans une interview accordée au South China Morning Post : "Ma première réaction a été d’être en colère. Parce qu’en plus de ses paroles offensantes, il a fait un geste avec ses yeux. C’est la totale ! Ça veut dire qu’il comprend très bien ce qu’il chante, qu’il sait que ce sont des propos discriminatoires. C’est totalement irresponsable." On vous laisse apprécier le règlement de compte juste ci-dessous dans un morceau bien stylé, et en chinois s’il vous plaît.

À voir aussi sur konbini :