AccueilÉDITO

Oxosi, la plateforme qui révèle les jeunes talents méconnus d’Afrique

Publié le

par Manon Baeza

Oxosi est à la fois un magazine en ligne et un e-shop qui vise à faire découvrir les créateurs émergents du continent africain.

Tandis que Valentino et Kenzo ont tous deux mis le continent africain à l’honneur dans leurs dernières campagnes, la ville de Paris lui dédie une série d’expositions en ce moment même. L’Afrique est plus que jamais une source d’inspiration pour la sphère mode, et Akin Adebowale et Kolade Adeyemo semblent l’avoir parfaitement compris. En effet, ces deux entrepreneurs nigérians ont monté en janvier dernier Oxosi, une plateforme où les créateurs africains sont mis à l’honneur. Combinant e-shop et magazine en ligne, ce site offre aux designers la possibilité de raconter leur histoire et de montrer leurs travaux aux internautes, notamment à travers la douce série de vidéos Getting Dressed, où ils retracent leur routine matinale. Ponctuées de silence, d’alarmes de téléphone et de musique, ces vidéos nous convient dans l’intimité de ces jeunes talents pour mieux cerner leur univers.

Des talents restés trop longtemps dans l’ombre

Akin Adebowale a expliqué au magazine Dazed que leur projet est le fruit d’une constatation désolante : de plus en plus de talents africains émergents, mais ils restent encore dans l’ombre. Oxosi est donc là pour les mettre en lumière. La plateforme se veut panafricaine et l’une des principales préoccupations de ses créateurs est de représenter de façon la plus juste possible tout le continent, toutes ses communautés, sans oublier sa diaspora. Dans leur webzine les jeunes talents ont la liberté de s’exprimer comme ils l’entendent. À travers différents supports, photos, vidéos, articles, etc.,
Oxosi révèle les nombreuses facettes de l’Afrique moderne et fait taire les préjugés. De la jeunesse malienne aux skateboardeurs nigériens, le magazine saura satisfaire votre curiosité tout en enrichissant votre culture personnelle.

"Pour nous, l’afromodernisme c’est être africain dans les temps modernes et à travers le monde"

Avec leur dernier projet, les fondateurs d’Oxosi cherchent à élargir leurs horizons. En effet, ils souhaitent s’établir comme une marque africaine incontournable. D’ailleurs, leur campagne publicitaire a déjà commencé avec notamment le mannequin phare Ajak Deng, qui porte un de leurs sweat-shirts comportant le slogan #vivaAfrica qui vise à impliquer et encourager "leur communauté". De plus, Kolade Adeyemo souligne l’importance de créer une marque autour du mouvement de l’afromodernisme qui représente aujourd’hui, pour lui, une sous-culture à part entière. L’afromodernisme est le maître mot de ces deux jeunes créateurs qui espèrent avant tout montrer ce qu’est l’Afrique de nos jours.

Les créateurs africains semblent être de plus en plus fiers de leurs origines, on le remarque notamment avec l’essor du tissu wax en Occident. Comme nous le prouve Oxosi, en matière de mode et de création, l’Afrique, dont l’Occident s’approprie souvent les symboles culturels, a son mot à dire.

Une publication partagée par OXOSI (@oxosi) le

À voir aussi sur konbini :