AccueilÉDITO

À Tous les garçons que j’ai aimés : Millie Bobby Brown veut jouer dans la suite

Publié le

par Lucille Bion

Millie Bobby Brown s’est fait connaître grâce au role d’Eleven dans Stranger Things. (© Netflix)

Noah Centineo et Lana Condor vont se retrouver dans la suite de À tous les garçons que j’ai aimés et pourraient être rejoints par Millie Bobby Brown.

Après la vidéo Netflix de la conversation entre Noah Centineo et Lana Condor "officialisant officiellement" le retour à l’écran des deux héros de la rom-com À tous les garçons que j’ai aimés, Millie Bobby Brown a clamé haut et fort qu’elle voulait être de la partie pour le sequel.

En voyant les deux héros, la comédienne de Strangers Things aurait posté dans la foulée une poignée de vidéos sur son compte Instagram dans lesquelles elle faisait semblant de pleurer de joie selon le site Nylon :

"Je veux remercier Netflix, je veux remercier Noah Centineo et Lana Condor. Je vais pleurer ! Si je peux être un extra, engage-moi Netflix s’il te plaît. Tu sais, je travaille déjà pour toi donc je pense qu’il n’y aura pas de problème."

Millie Bobby Brown sera bientôt dans Godzilla et reviendra très aussi très vite dans une nouvelle saison de Stranger Things. Anna Cathcart, qui joue la petite sœur de l’héroïne dans le film, aurait reposté sa story en tagguant Netflix, histoire d’enfoncer le clou et de provoquer le destin.

Niveau casting, la vidéo promo révèle aussi que la suite réserve un rôle important à John Ambrose McClaren qui faisait une petite apparition à la fin d’À tous les garçons que j’ai aimés. Si Jordan Burtchett l’incarnait, la vidéo promotionnelle laisserait entendre, au moment du deuxième coup de fil de l’actrice, que le personnage serait recasté.

Selon Allociné, la scénariste Sofia Alvarez devrait toujours s’occuper d’adapter le second tome des Amours de Lara Jean, écrit par la romancière américaine Jenny Han. Dans cette suite, le livre raconte comment Lara Jean gère ses sentiments avec Peter Kavinsky alors qu’un autre garçon est entré dans sa vie.

À voir aussi sur konbini :