AccueilÉDITO

Supreme sort une collection de badges "Fuck the president"

Publié le

par Sophie Laroche

La marque de streetwear Supreme prend à nouveau un virage politique avec l'édition de badges anti-Trump.

Via supremenewyork.com

Pour sa nouvelle collection printemps-été 2017, la marque new-yorkaise Supreme n'a pas hésité à miser sur l'actualité politique. Parmi les pièces proposées, on retrouve l'ancien président Obama transformé en motif pour anorak mais aussi des badges avec la mention "Fuck the president". Ce n'est pas la première fois que la marque prend position concernant la politique américaine puisqu'elle avait déjà affiché son soutien à Hillary Clinton en novembre dernier, et avait aussi édité des stickers anti-Bush lors de son dernier mandat, comme le rappelle Dazed.

Un geste politique qui inscrit la marque dans un mouvement plus général du milieu de la mode, qui se mobilise depuis l'élection de Donald Trump. Lundi, c'était la styliste Mara Hoffman qui invitait à l'ouverture de son défilé les quatre fondatrices de la Women's March du 21 janvier dernier à lire un manifeste pour les droits des femmes. Durant la Fashion Week de la semaine dernière, plusieurs stylistes ont eu l'occasion d'afficher leur engagement via le port de bandanas blancs, symbole de l'unité. Calvin Klein a par ailleurs ouvert et fermé son défilé avec le morceau "This Is Not America" de David Bowie.

Les messages sur les textiles, quant à eux, n'ont jamais été aussi nombreux. Ce sont les mots "Fuck your wall", "No ban" ou encore "No wall" qu'a choisi d'afficher la marque LRS Studios sur ses culottes. De son côté, Public School a proposé des casquettes "Make America New York", reprenant le fameux slogan de Trump, et Creatures of Comfort a présenté des T-shirts avec le message "We are all human beings", un rappel bienvenu adressé au nouveau président.

À voir aussi sur konbini :