AccueilÉDITO

"J’ai adoré la sensation de fumer au lit avec elle", l’interview love de Cigarettes After Sex

Publié le

par Chayma Mehenna

Sa définition de la femme parfaite, ses coups de foudre, l’amour éternel… Peu de temps après être tombé sous le charme de Cigarettes After Sex, un premier album consacré à l’amour, on s’est posé avec Greg Gonzalez, le chanteur du groupe éponyme, pour une interview love, of course.

Pas d’album, pas de clips ni de visages. Pourtant, grâce à quelques chansons uploadées sur YouTube, la dream pop de Cigarettes After Sex est devenue familière aux oreilles du monde entier. Le système de recommandation de la plateforme vidéo semble avoir eu un crush pour la musique lascive et planante de ce quatuor texan. Alors que vient de sortir le premier album homonyme du groupe, il était grand temps de lever le mystère sur celui qui se cache derrière ces paroles tendres et érotiques. Rencontre avec Greg Gonzalez.

Konbini | Hello, Greg. Peux-tu nous raconter d’où vient le nom du groupe ?

Greg Gonzalez | Je fréquentais une fille à l’époque où j’ai trouvé ce nom, on partageait une "amitié améliorée". Elle fumait toujours après l’amour. Elle m’a initié à ce rituel. Je ne l’avais jamais fait auparavant. J’ai adoré la sensation de fumer au lit avec elle. Une nuit, le nom m’est apparu comme une évidence alors qu’on fumait au lit ensemble.

Es-tu amoureux en ce moment ?

Non, pas en ce moment.

Comment l’amour t’inspire-t-il ?

C’est ce qui me vient le plus naturellement lorsque je me mets à écrire et composer. Lorsque je pense à des instants particuliers, j’ai toujours des mélodies qui se dessinent dans mon esprit.

Quelle est ta définition de la personne parfaite ?

La personne parfaite, c’est simplement une personne honnête, prévenante. Une personne à l’imagination sans bornes aussi, c’est très important. C’est ce que je cherche particulièrement chez quelqu’un.

Tu as une muse ?

Oui, j’ai eu beaucoup de muses, selon les périodes de ma vie. Si je rencontre quelqu’un et que je vis quelque chose de spécial avec cette personne, j’écrirais forcément à son propos.

Tu te souviens de ta première conquête ?

C’est drôle, je devais avoir 10 ans. Mon meilleur ami et moi étions obsédés par la même fille, on essayait tous les deux de lui mettre le grappin dessus, mais ni moi ni lui n’avons réussi.

Quelle est ta chanson d’amour préférée parmi celles que tu as écrites ?

"I’m a Firefighter". Peut-être parce que c’est une chanson issue d’une période de grande souffrance. J’étais très affecté par la mort d’un ami et je venais de me faire jeter par ma copine. Cette chanson est un condensé des sensations que provoquent les ruptures. Les scènes que j’évoque dans ce morceau parlent de choses différentes, mais toutes me rappellent l’amour. L’une parle d’un pompier pris au piège par le feu, comme quand tu vis un rejet et que tu ne peux pas échapper à la souffrance que ça te cause, l’autre décrit les montagnes russes qui provoquent des papillons dans le ventre et un sentiment de flottement, comme au début d’une histoire d’amour.

Quelle est la chanson d’amour que tu aurais rêvé écrire ?

"I Only Have Eyes for You" des Flamingos. À chaque fois que je l’écoute, cette chanson me bouleverse. Elle raconte comment on n’a plus d’yeux pour rien ni personne lorsqu’on est amoureux, pas même les étoiles.

Penses-tu avoir déjà eu un coup de foudre ?

J’ai déjà ressenti le désir d’être avec quelqu’un dès le premier regard. Il y a déjà eu une fille dont je me suis tout de suite dit que je voulais être avec elle. Mais je n’ai jamais été mis KO par une rencontre. Ça me prend plus de temps pour m’attacher. Mais je suis sûr que ça existe. Je suis persuadé que je pourrais ressentir ça un jour. Des gens que je respecte m’ont dit qu’ils l’ont vécu et je les crois.

Quelle est ta définition de l’amour ?

J’imagine que c’est lorsque tu trouves une personne qui possède quelque chose d’unique. Personne d’autre au monde ne pourrait t’offrir ce qu’elle a. Rien ni personne au monde ne peut te faire ressentir ce que cette personne provoque en toi.

Tu penses que l’amour sans le sexe, c’est possible ?

Je pense que oui. Je n’ai jamais été amoureux avant d’avoir fait l’amour avec quelqu’un, ça me semble tellement lié. Ça ne fonctionne pas comme ça pour moi, mais je sais que c’est possible.

Tu penses que les disputes sont intrinsèques à l’amour ?

C’est en vieillissant que je me suis rendu compte à quel point il est important de se disputer. C’est être honnête que de provoquer une dispute. J’ai déjà été dans des relations où l’autre personne faisait toujours ce que je voulais et je me suis vite ennuyé. Lorsqu’il n’y a pas de conflit, il n’y a pas de feu. C’est en se confrontant à l’autre que tu deviens une meilleure personne. C’est normal de ne pas être d’accord quand on est deux personnes différentes. Ça peut toujours être résolu de manière positive. Avec la bonne personne en tout cas.

Combien de fois as-tu dit "je t’aime" ?

Je pense que je l’ai dit trois fois. J’ai été amoureux quatre fois mais je n’ai jamais eu l’occasion de dire à la quatrième personne que je l’aimais. Ce n’était jamais le bon moment, puis un jour les sentiments ont disparu.

Quelle est la chose la plus folle que tu aies jamais faite par amour ?

Je ne suis pas du genre irrationnel. Généralement, je souffre seul dans mon coin, je n’ai jamais rien fait d’irréfléchi pour faire revenir quelqu’un. Je m’exprime plus avec des lettres ou des chansons. Je ne me suis jamais pointé devant la porte de quelqu’un ou quelque chose comme ça.

C’est quoi un rendez-vous parfait pour toi ?

Ce serait en automne, dans un bar et la soirée se terminerait avec de la danse. Boire et danser, c’est vraiment les clés d’un rendez-vous parfait.

Crois-tu aux âmes sœurs ?

Oui. Je pense que l’on peut en avoir plusieurs. Je sais que j’en ai rencontré. J’en ai eu plusieurs. Tu le sais immédiatement. Tu t’entends tellement bien avec la personne, c’est très étrange. Même si tu la revois cinq ans plus tard, la conversation est naturelle.

Quel est le meilleur remède au chagrin d’amour ?

Il y en a quelques-uns. Lorsque je sens que je deviens fou, je vais marcher. La musique c’est la meilleure des solutions, c’est un moyen d’exprimer ta souffrance et de t’en vider. Cela dit, si j’ai trop de peine, je ne peux pas écrire de chanson, je me sens comme paralysé. À ce moment-là, il n’y a qu’écouter un album, comme Morricone with Love ou un disque d’Erik Satie pour ne pas qu’il y ait de cacophonie entre mes pensées et les paroles) au lit ou discuter avec un ami qui me soulage. Parfois la seule solution, c’est de pleurer. Ce sont les seules choses qui fonctionnent pour moi.

Tu as déjà dit "je t’aime" sans le penser ?

Quand je tombe amoureux, c’est un sentiment très intense. Je me rappelle de là où j’étais à chaque fois que je suis tombé amoureux. C’est comme si une drogue s’emparait de mon esprit. Je me sens faible. Quand je suis amoureux, je le sais, du coup je ne l’ai jamais dit accidentellement.

C’est quoi ton plus gros fantasme ?

Ce serait sûrement d’avoir un coup de foudre.

L’album Cigarettes After Sex est sorti le 9 juin chez Partisan Records.

À voir aussi sur konbini :