AccueilÉDITO

La guerre du streaming fait rage entre Apple et Spotify

Publié le

par Camille Deutschmann

En entrant il y a quelques mois dans le marché du streaming musical avec sa plateforme Apple Music, la marque à la pomme a déclenché un conflit avec le leader actuel de ce domaine, l'entreprise suédoise Spotify.

La guerre est bel et bien déclarée entre les deux plateformes de streaming musical. En lançant Apple Music, la marque à la pomme est entrée sur le marché de la diffusion musicale sans téléchargement et donc en concurrence directe avec Spotify, actuel leader dans ce domaine. Et pour aider sa petite dernière, rien de tel qu'un coup de pouce maison : le géant Apple aurait rejeté la dernière mise à jour de Spotify dans l'AppStore, favorisant donc sa propre application. C'est du moins ce dont l'accuse l'entreprise suédoise, dans une lettre datée du 26 juin, selon le journal Le Monde.

Un conflit qui risque de durer

Ce nouveau différend, qui ravive le conflit, a été lancé par Spotify. La société suédoise déplore le prélèvement d'une commission sur les abonnements effectués depuis le système d'Apple, iOS, et l'impossibilité de contourner ce processus, rendant donc les inscriptions sur Spotify Premium plus onéreuses quand elles sont souscrites via Apple. Évidemment, dans iOS, souscrire à Apple Music coûte moins cher (10 dollars, soit 9 euros) que de s'abonner à Spotify Premium (13 dollars, soit 11,5 euros). Pour les dirigeants de Spotify, ce processus confère à Apple un avantage déloyal. Pour Apple, c'est une mesure justifiée : Spotify aurait violé les règles d'iOS en redirigeant les demandes d'abonnement vers un site Web, évitant ainsi le prélèvement de la commission imposée par Apple.

La multinationale américaine ne compte pas s'arrêter là dans sa quête d'audience : selon le Wall Street Journal, Apple négocierait le rachat de Tidal (et donc de plusieurs exclusivités musicales), autre service de streaming. Reste à voir comment Spotify et ses 30 millions d'utilisateurs payants (contre 15 millions pour Apple) relèvera le défi.

À voir aussi sur konbini :