AccueilÉDITO

Kristen Stewart va incarner l'iconique princesse Diana

Publié le

par Lucille Bion

Un destin tragique, retracé par les tourments de Kristen Stewart et la poésie de Pablo Larrain.

On avait laissé Kristen Stewart avec ses cheveux blonds rasés dans Underwater et sa panoplie badass dans Charlie’s Angels. Exit les blockbusters, la voilà de retour chez l’un des cinéastes chiliens indépendants les plus prometteurs, Pablo Larrain. Kristen Stewart a été choisie pour prêter ses traits à la princesse Diana.

Pendant sa courte mais marquante existence, Lady Di aura été malmenée par la presse à cause de son divorce avec Charles, le prince de Galle, et a été très engagée en faveur des enfants et dans la lutte contre le sida. Connue aussi pour sa fragilité émotionnelle, l’ex-princesse était atteinte de boulimie.

Intitulé Spencer, pour le nom de famille de Diana, le film se concentrera essentiellement sur trois jours, à la fin des vacances de Noël dans les années 1990, lorsque la princesse comprend que son mariage avec le prince ne fonctionnera jamais et qu’elle ne pourra jamais devenir la reine que le monde attend.

Les deux prétendus amants s’étaient mariés à Londres le 29 juillet 1981 devant 35 000 invités et 750 millions de téléspectateurs à travers le monde. À la suite de ce mariage arrangé, les jeunes époux donnent naissance à leur premier enfant, mais Diana supporte très mal les bienséances de la vie de château, lui procurant des idées noires et des envies de suicide régulières.

Une fascination pour la famille royale

Pablo Larrain semble donc préparer une histoire universelle mais encore plus sombre que l’impérial Jackie, son précédent biopic sur la veuve de John F. Kennedy, 35e président des États-Unis assassiné à Dallas en 1963.

Après avoir mis en scène Natalie Portman, le cinéaste choisit Kristen Stewart pour le rôle-titre, comme il l’explique à Deadline : 

"Kristen est l’une des plus grandes actrices aujourd’hui. Il y a quelque chose d’important dans le film : c’est le mystère. Kristen peut incarner beaucoup de choses, et elle peut être très mystérieuse et aussi fragile que forte, et c’est ce dont j’ai besoin. La combinaison de tous ces éléments m’a fait penser à elle. La manière dont elle a interprété le scénario et comment elle est en train d’approcher le personnage est une très belle chose à observer. Je pense qu’elle est en train de préparer quelque chose d’impressionnant et d’intriguant à la fois. C’est une force de la nature."

Fasciné par la famille royale, le réalisateur de Neruda veut faire un film sur l’identité en soulignant l’amour de la princesse pour ses deux enfants, les princes William et Harry :

"Diana est une icône tellement puissante pour des millions et des millions de gens, pas juste pour les femmes. De nombreuses personnes à travers le monde ressentent de l’empathie pour elle et sa vie. Nous avons décidé d’en faire une histoire à propos de l’identité et montrer par ce biais comment une femme décide en fait, de ne pas devenir la reine. C’est une femme qui, à travers le voyage du film, décide et réalise qu’elle veut devenir la femme qu’elle était avant de rencontrer Charles."

Selon Deadline, qui a révélé l’information, le tournage du film commencera au début de l’année 2021.

À voir aussi sur konbini :