AccueilÉDITO

Avec le clip de "Fire", Justice convoque Susan Sarandon et rend hommage à Thelma et Louise

Publié le

par Louis Lepron

On ne pouvait pas rêver mieux. 

Vingt-cinq ans. Vingt-cinq ans qu'est sorti au cinéma le culte Thelma et Louise. Un road trip libérateur, féministe et violent guidé par le couple d'actrices Geena Davis et Susan Sarandon, filmé par les soins de Ridley Scott. Vingt-cinq ans plus tard, il n'a pas pris une ride. Que ce soit sa critique du harcèlement ordinaire comme sa scène finale, à la fois jouissive et éprouvante, jusqu'au-boutiste et mortifère.

Pour "Fire", extrait tiré de son troisième album, Woman, Justice a justement décidé de rendre hommage aux femmes. En convoquant l'actrice américaine Susan Sarandon (The Rocky Horror Picture Show, Atlantic City, La Dernière Marche) sur les routes de la Californie dans un sublime coupé cabriolet nettoyé par ses soins et après quelques scènes aux références sexualisées (la canette qui éclabousse en s'ouvrant), le duo français non seulement convoque une référence cinématographique importante mais retourne les codes des clips où les femmes sont bien souvent des objets sexuels présentés en arrière-plan. Cette fois-ci, c'est Susan qui mène la danse.

À voir aussi sur konbini :