AccueilÉDITO

Boom ! Hugh Jackman sera Enzo Ferrari dans un biopic signé Michael Mann

Publié le

par Lucille Bion

Un conseil : attachez vos ceintures !

Depuis 2015 et son dernier film Hacker, Michael Mann planche sur un biopic consacré à la vie passionnante d’Enzo Ferrari, le pilote surnommé "Il Commendatore" reconverti en constructeur automobile au milieu des années 1920. C’est la première fois que la vie du fondateur de la Scuderia Ferrari sera portée sur le grand écran — si on ne compte pas le projet fictif de Vince Chase dans la série Entourage. 

Au départ, comme le rapportait Deadline, Michael Mann voulait offrir le rôle-titre à Christian Bale mais il faut croire que James Mangold et son Le Mans 66 — dont Michael Mann était producteur exécutif — lui ont coupé l’herbe sous le pied. Officiellement, comme il l’a confié au média américain, le comédien connu pour ses métamorphoses étonnantes s’est retiré du projet parce qu’il ne se sentait pas capable de prendre assez de poids pour le rôle, dans les délais impartis. Si Robert de Niro avait également annoncé qu’il se glisserait dans la peau de l’icône italienne, le réalisateur devrait finalement faire équipe avec Hugh Jackman, que l’on avait laissé sur The Front Runner de Jason Reitman en 2018. 

Le film se déroulera pendant l’été 1957. À cette époque, Enzo Ferrari approche de la soixantaine et vient de perdre son fils Dino, atteint de dystrophie musculaire, une maladie génétique détruisant progressivement les tissus musculaires. Cette période difficile, qui mettra son mariage en péril, l’interrogera également sur son destin d’entrepreneur, puisque son affaire peine à tenir debout. Tout en surmontant son deuil, Enzo Ferrari retrouve la force de concourir et commence à bâtir sa propre légende sur la route. 

Le scénario, initialement écrit par le regretté Troy Kennedy Martin est tiré de Enzo Ferrari – The Man And The Machine, un livre de Brock Yates, l’ancien rédacteur en chef de Car and Driver, un magazine automobile américain. Michael Mann, qui s’avère être un proche de la famille Ferrari, aurait remanié le script avant de présenter le projet au marché du film de Cannes, de cette édition fantôme.

Le biopic entrera en production dès le printemps 2021. D’ici là, le cinéaste va constituer une armée de répliques de voitures de course de l’époque, pour une bonne dose d’action. 

À voir aussi sur konbini :