AccueilÉDITO

Tué par la police, George Floyd était rappeur avec le légendaire DJ Screw

Publié le

par Aurélien Chapuis

Il y a 20 ans, la victime des policiers était un basketteur prometteur et un artiste reconnu de Houston.

George Floyd, l’homme qui a été tué sous le genou d’un policier de Minneapolis, était un rappeur respecté de la scène prolifique de Houston dans les années 1990 sous le nom de Big Floyd.

Le Houston Chronicle rapporte que l’homme de 46 ans a été un des éléments importants du lancement de la Screwed Up Click, un groupe légendaire du rap américain initié par le célèbre DJ Screw dans les années 1990 à Houston. Un freestyle de cette époque, "Sittin on Top of the World", est ressorti sur Reddit et Twitter ces derniers jours.

Habitant le quartier du 3rd Ward Cuney Homes, Big Floyd est ainsi souvent présent sur les Screw Tapes, des cassettes mixées par DJ Screw avec son style si particulier qui consiste à ralentir et découper en petits morceaux les tubes rap du moment. Le but est d’obtenir un effet sonore ample et plein d’échos, proche de l’effet de la codéine sur le corps et l’esprit, un ralentissement total, une nonchalance très texane.

Ce style sera ensuite popularisé sous le nom Chopped n Screwed et beaucoup repris après la mort de DJ Screw, notamment dans les années 2000 et 2010 par ASAP Rocky, Drake ou Travis Scott.

Big Floyd fait partie intégrante de cette histoire originelle au même titre que d’autres rappeurs du S.U.C. (Screwed Up Click) comme Big Moe, Lil' Flip, Z-Ro, Fat Pat, Lil' Keke, Trae Tha Truth ou Big Hawk.

Il y a eu aussi beaucoup d’affiliés comme Devin The Dude ou Pimp C et Bun B de UGK. Un des meilleurs exemples de cette époque où Big Floyd rappait reste ce freestyle "Floyd & Screw" sur l’instrumental ralenti de "Sugar Hill" d’AZ. 

Floyd apparaît sur deux projets de DJ Screw, Diary of the Originator et Screw Zoo Freestyles. Et Screw lui dédicacera même entièrement une de ses tapes, Tre World en 1998 : "The Big Floyd Personal Tape". Lil Keke a partagé une photo d’époque avec son collègue Big Floyd.

Voir cette publication sur Instagram

God please bring justice for Big Floyd

Une publication partagée par Lil Keke (@donke713) le

À côté de son travail avec DJ Screw et son équipe, Floyd faisait partie d’un autre groupe de rap de Houston, les Presidential Playas qui sortent leur premier et unique album en 2000, Block Party.

Et avant le rap, George Floyd avait aussi une carrière brillante dans le basket. Star de son équipe au lycée, il obtient une bourse à l’université de Florida State. C’est dans son parcours sportif qu’il devient très proche d’un ancien joueur NBA, Stephen Jackson, lui aussi originaire de Houston qui lui rend hommage dans la vidéo ci-dessous, le considérant comme "son jumeau".

George Floyd avait quitté Houston pour le Minnesota en 2018 à la recherche d’un travail. Il était devenu routier et plus récemment physionomiste dans la ville de Minneapolis. Son atroce arrestation filmée a mené à sa mort inéluctable le week-end dernier.

Les quatre policiers responsables ont été licenciés. Mais ce nouveau décès abject a provoqué plusieurs nuits d’émeute dans la ville, les manifestants réclamant justice autour du slogan "I can’t breathe", une des dernières paroles de George Floyd avant de s’évanouir. Qu’il repose en paix.

À voir aussi sur konbini :