AccueilÉDITO

Les douze visages de la relève du hip-hop américain

Publié le

par Tomas Statius

Dévoilée dans la soirée du 5 mai, la liste des Freshmen du magazine XXL devrait faire la pluie et le beau temps dans le monde du hip-hop. Présentation des protagonistes et commentaires sur cette dream team autoproclamée du rap US. 

Les Freshmen de XXL fraichement dévoilés - Crédit Image <a href="http://www.xxlmag.com/news/2014/05/xxl-freshmen-2014-cover-revealed/" target="_blank">XXL</a>

 Lil Bibby

4 freshmen sur 12 : Chicago est plutôt bien représentée dans cette sélection 2014. Et Lil Bibby est peut-être le représentant de la Windy City que l'on attendait le moins. À 19 ans, il est le plus jeune MC à figurer dans la sélection.

Si sa mixtape Free Crack se distinguait par une unité de thème assez proche de la "drill" (vécu de poisseux et vente de poudre blanche), Bibby navigue dans un univers musical plus métissé que ses comparses de Chiraq. Comme sur l'excellent titre "Water" extrait de ladite sortie. Son album The Book est annoncé pour 2014.

Chance The Rapper

En un an et à renfort d'attitudes décalées (on se souvient de son clip low cost à 5000$ mais pas pauvre en idées pour "Na Na") et de titres savoureux, Chance The Rapper est passé du statut de curiosité indé (qui découle pour beaucoup de sa comparaison, justifiée, avec Childish Gambino) à MC installé dans le paysage.

Une gouaille, une qualité de rime et de chant qui lui ont valu d'être programmé dans les plus grands festivals. Et un plébiscite des médias pour la sortie de sa deuxième tape Acid Rap. 

Vic Mensa

Dans le sillage de Chance, il y a Vic Mensa. Membre du même collectif (Save Money), partageant le même goût pour les belles phases et les bonnes vannes, Vic cultive pourtant sa singularité en explorant des registres plus "électriques" que son aîné. En posant sur du Disclosure, ou en se la jouant presque "drill" sur le titre "Feel That".

Après INNANETAPE, sa dernière mixtape, on attend avec impatience son premier album.

Lil Durk

Natif d'Englewood, quartier chaud de Chicago, affilié à  Chief Keef et aux Coke Boys de French Montana, Durk représente bien ce qu'est la "drill" : une musique tourmentée et pleine de violence. Sa mixtape, Signed To The Streetsen était l'exemple premier.

Signé depuis sur Def Jam, Durk Banks de son vrai nom devrait selon toute logique sortir un album. Un opus attendu sur lequel on ne sait pour l'instant cure.

Isaiah Rashad

Dernière merveille du label TDE, Isaiah Rashad fait beaucoup de choses comme Kendrick Lamar. Il rappe, il chante, et dispose d'un flow insaisissable fait de changements d'intonations et de jeux sur les sonorités.

Pour autant, la comparaison s'arrête là. Loin de l'allure messianique du rappeur de Compton, Isaiah touche à tout autre chose. De ses textes émanent une noirceur. Dans les rimes de son excellent album Cilvia Demo, on ressent l'atmosphère mystique de son sud natal.

Jon Connor

Cela fait quasiment dix ans que Jon Connor traîne ses guêtres sur le circuit des mixtapes, avec des projets aussi solides que sa série des Vinnie Chase, ou celle des Best In The World où il se réapproprie avec succès les beats de Kanye, Jigga ou Eminem. Son premier album officiel, Unconscious State, est sorti l'été dernier.

Pour exploser à la face du mainstream, ce natif du Michigan à la technique et au lyricisme irréprochables n'avait besoin que d'un petit coup de main. Une tournée avec Xzibit, un solide BET Cypher et une signature chez Aftermath plus tard, c'est chose faite.

Ty Dolla Sign

Originaire de Los Angeles, Ty Dolla Sign s'est fait remarquer en 2010 avec son compère YG, sur le festif "Toot It And Boot It". Entre temps, le chanteur a aligné les collab' avec Jeezy, Trey Songz, B.O.B, ou encore Wiz Khalifa.

Chanteur, producteur, usine à refrains, aimant à femmes, Ty accumule les casquettes. Signé sur Taylor Gang Records (la structure de Wiz Khalifa), il constitue l'un des fers de lance du R'n'B nouvelle vague. Allez donc jeter un coup d'œil à Beach House 2, sa dernière mixtape.

Rich Homie Quan

C'est lui, la voix cheloue mais inexplicablement accrocheuse qui chantonne sur "My Nigga", le tube du californien YG. Avec des sons comme "Type Of Way" et "Difference", Rich Homie Quan, 24 ans, transforme l'art du refrain en science exacte. Comme sur sa dernière mixtape, I Promise I Will Never Stop Going In.

ATLien à l'esthétique rags to riches pur jus, petit frère spirituel de Future, Rich Homie Quan compense son manque de substance par son sens du flow et de la mélodie. Du bon son pour les bandits.

Troy Ave

Ce Brooklynite apôtre de la blanche est reconnaissable à son gimmick ("powder!") et à son rap à l'orthodoxie très East Coast, dans cette liste trustée par le Sud et le Midwest. Fort de nombreuses collaborations (Mac Miller, Pusha T, Lloyd Banks, Harry Fraud, Raekwon...) et de plusieurs mixtapes (dont White Christmas 2 hostée par DJ Drama), le CV de Harry Powder est plus que respectable.

Derrière cette grande gueule, qui n'hésite pas à tacler publiquement la concurrence, se cacherait-il le prochain prétendant à la résurrection du rap de New York ?

Kevin Gates

Ces derniers mois ont été décisifs pour Kevin Gates. Après avoir sorti les mixtapes Stranger Than Fiction et The Luca Brasi Story en 2013, le MC originaire de Baton Rouge (Louisiane) a conclu une trilogie coup de poing en mars dernier, en sortant By Any Means. Un trio gagnant sur lequel Gates navigue à la perfection, entre hymnes pour dope boys et récits introspectifs.

Affilié pendant un moment à YMCMB, Gates a signé chez Atlantic Records en février. On ne devrait donc pas tarder à entendre sa voix rocailleuse et ses flows chantonnés sur un premier album officiel.

August Alsina

Dans le large spectre du néo-R'n'B, August Alsina se situe clairement à l'extrémité la plus chaude. Chantre d'un R'n'B salace et décomplexé, le chanteur signé sur Def Jam ne tourne pas autour du pot lorsqu'il s'agit de parler des femmes.

August Alsina a donné suite à sa dernière mixtape, The Product 2, avec un premier album officiel, Testimony, sorti le 15 avril.

Jarren Benton

À 32 ans, Jarren Benton a mis du temps pour imposer son rap épileptique et singulier. MC aux impulsions aussi malsaines qu'accrocheuses, le natif de Decatur en Georgie a sorti en juin dernier son premier long format My Grandma's Basement.

Malgré tout, le titre "Skitzo" (datant de 2011) reste probablement la meilleure des introductions à son univers noir.

Article écrit par François Oulac et Tomas Statius.

À voir aussi sur konbini :