AccueilÉDITO

Qui sont les Blackpink, les nouvelles reines de la K-pop ?

Publié le

par Hong-Kyung Kang

BLACKPINK – ‘How You Like That’ M/V

Leur nouveau titre a battu le record du clip le plus vu sur YouTube en 24 heures.

Un nouveau haut fait de la K-pop : le clip du titre "How You Like That" du girls band Blackpink, posté sur YouTube vendredi dernier, est devenu clip le plus visionné en 24 heures. En cumulant 82,4 millions de vues en une journée, la vidéo bat le record détenu par le boys band BTS, dont le clip "Boy With Luv" avait été visionné 74,6 millions de fois le jour de sa publication.

Si le nom de Blackpink est aujourd’hui familier d’un très large public, peu connaissent l’histoire de ce quatuor coréen. Et pourtant, bien avant leur performance à Coachella l’année dernière ou leur collaboration avec Lady Gaga dans le dernier album de cette dernière, les jeunes femmes avaient déjà réalisé un long parcours dans l’industrie musicale coréenne et internationale.

Le nouveau groupe de YG Entertainment

C’est en 2016 que YG Entertainment décide de lancer son nouveau girls band, avec l’objectif que celui-ci conquiert bientôt le monde. Composé de Jennie, Lisa, Rosé et Jisoo, le quatuor devait marquer une nouvelle ère de la K-pop qui connaissait alors un succès sans précédent à l’international, notamment grâce au groupe BTS.

Comme nous vous l’expliquons dans cet article, YG Entertainment fait partie de ce qu’on appelle les Big 3, aux côtés de SM Entertainment et JYP Entertainment, trois agences qui exercent une hégémonie sur l’industrie du divertissement coréen, qui ont produit les groupes d’idols les plus influents de la scène locale et internationale.

Créée par en 1996 par Yang Hyun-suk, lui-même ancien membre du groupe Seo Taiji and Boys, YG Entertainment est devenue dans les années 2000 une agence importante dans le paysage musical coréen. C’est le label qui a notamment produit l’incontournable boys band BigBang en 2006, et le girls band 2NE1 en 2009.

En 2010, l'agence signe par ailleurs un certain Psy, dont le titre "Gangnam Style" connaît un succès mondial fulgurant deux ans plus tard, permettant ainsi à YG Entertainment d’accroître sa visibilité à l’international. Après huit ans de collaboration, Psy quitte le label en 2018.

C’est dans ce cadre que sont sélectionnées les quatre jeunes filles qui allaient devenir le phénomène nommé Blackpink. Après avoir passé des auditions pour être sélectionnées par l’agence, Jennie, Lisa, Jisoo et Rosé ont suivi un entraînement intensif avant de pouvoir monter sur scène.

Des noms déjà connus du public coréen

En 2012, YG Entertainment dévoile une courte vidéo intitulée "YG Trainee – Jennie Kim", dans laquelle Jennie est présentée au public. Ce dernier est alors rapidement piqué de curiosité pour la jeune fille (qui est âgée de 16 ans). Cette dernière recevait en fait des cours de chant et de danse à YG Entertainment, dans le cadre du projet Blackpink, depuis 2012.

À partir de là, Jennie commence à participer à des projets, et notamment au morceau "Black" du rappeur G-Dragon, membre du boys band BigBang, dans lequel la jeune fille a posé sa voix. YG Entertainment souhaitait ainsi familiariser le public avec la future artiste.

Jisoo, de son côté, est repérée par YG Entertainment à l’âge de 16 ans, en 2011. L’agence capitalise alors sur le physique angélique de la jeune fille, et la fait apparaître en tant que figurante dans les clips de nombreux artistes.

Rosé, quant à elle, intègre YG Entertainment en 2012, en passant une audition que l’agence a organisée en Australie (pays dans lequel habitait alors la jeune fille). En emportant la première place parmi 700 participants, Park Chae-young de son vrai nom rejoint les rangs du label coréen à l’âge de 15 ans.

Rosé a également travaillé avant ses débuts avec G-Dragon, sur le morceau "Without You" sorti en 2012. Lorsque le titre est dévoilé dans l’album One of a Kind de G-Dragon, l’identité de la jeune fille n’est alors pas dévoilée au public.

Enfin, Lisa se fait remarquer par YG Entertainment lors d’une audition que l’agence organise en Thaïlande (pays dont est elle est originaire). La jeune fille est alors la seule à être prise par le label parmi les 4 000 candidats, et commence son entraînement pour devenir chanteuse en 2011, alors qu’elle n’a que 14 ans.

La jeune fille est alors présentée au public, à l’instar de Jennie, dans une petite vidéo postée par YG Entertainment intitulée "WHO’S THAT GIRL ?". Pour garder une part de mystère, la vidéo ne dévoile ni son nom, ni sa nationalité.

Un succès fulgurant dès le début

C’est donc en 2016 que YG Entertainment choisit de faire débuter le groupe, avec l’album Square One, composé des singles "Whistle" et "Boombayah". Les deux morceaux rencontrent un succès immédiat et se hissent en haut des charts coréens quelques jours à peine après leur sortie.

Les deux chansons deviennent alors vite virales dans le monde entier, en se hissant à la première et deuxième place du Billboard World Digital Songs. Le groupe dévoile dans la foulée son deuxième album, Square Two, dont le single "Playing with Fire" se hisse également à la première place du Billboard World Digital Songs.

Les succès s’enchaînent alors pour le quatuor. En 2018, les jeunes femmes travaillent avec Dua Lipa sur le morceau "Kiss and Make Up".

En 2019, les Blackpink se produisent à Coachella, devenant ainsi le premier groupe de K-pop féminin à livrer une performance lors du célèbre festival.

Blackpink est donc un groupe pionnier dans l’expansion de la K-pop à l’international, en formalisant les sonorités et l’esthétique de la musique coréenne dans la culture populaire occidentale. En seulement quatre ans, le groupe a conquis un public international, et, comme le prouve l’accueil explosif de son dernier single, "How You Like That, son succès n’est pas près de s’estomper. Comme le rappellent les quatre jeunes femmes dans leurs chansons : "Blackpink is the revolution." 

À voir aussi sur konbini :