AccueilÉDITO

Tabletribes, l'appli qui combat le racisme en aidant les gens à se comprendre

Publié le

par Camille Deutschmann

"Nous sommes racistes parce qu'on ne se comprend pas les uns les autres", affirme la développeuse d'appli Hosan Lee. Sa solution ? Une plateforme de discussion, qui réunirait les gens autour de sujets qui "importent".

C'est un projet prometteur dans lequel cette technophile a décidé de se lancer : Tabletribes, une application en ligne qui mettrait les gens en contact pour se rencontrer et discuter. Rien de très innovant jusque-là donc, mais Hosan Lee voit en cette plateforme une façon d'encourager l'empathie entre les gens. "C'est un 'développement empathique' avec une solution technologique", a-t-elle expliqué au magazine Fortune.

Le concept est simple : une application — encore en version bêta pour le moment — qui fait matcher des petits groupes de personnes afin qu'ils se rencontrent IRL et conversent autour de thèmes choisis. Hosan Lee a déjà lancé son premier projet, qu'elle a appelé "Radius Project": il s'agit d'ouvrir un million de conversations autour du racisme dans 12 villes des États-Unis.

Cette photo prise à Bâton-Rouge, en Louisiane, durant les récentes manifestations contre les violences policières à l'encontre de la communauté afro-américaine est devenue iconique du mouvement Black Lives Matter.

"On en a plus besoin que jamais"

Tout a commencé quand Hosan Lee s'est intéressée à l'empathie et à l'intelligence émotionnelle et sociale. "Ce que j'appréciais, c'étaient les occasions, pour le plus de personnes possible, de discuter autour d'une idée. [...] Une fois cette notion en tête, le challenge a été de savoir comment utiliser la technologie pour que les gens se sentent concernés. Comment je pourrais faire pour que les gens soient attentifs les uns aux autres ? [...] Malheureusement, on en a plus besoin que jamais", a-t-elle également confié à Fortune.

Au cours du mois, Hosan Lee a décidé de lancer, à l'occasion de la convention nationale du Parti démocrate, à Philadelphie, plusieurs conversations tournant autour de la politique. Avec son associé Philip McKenzie, cofondateur de Tabletribes, Hosan Lee prévoit ensuite de rédiger un rapport avec les résultats de ces conversations afin de voir ce qu'elles peuvent nous apprendre et en quoi elles permettent aux gens qui y ont participé d'avancer dans leur façon de penser. "Chacun d'entre nous a un rôle à jouer pour faire avancer la conversation", dit-elle, et on n'aurait pas dit mieux.

À voir aussi sur konbini :