AccueilÉDITO

2048 : le jeu qui va vous rendre addict (et fou)

Publié le

par Théo Chapuis

"Addictif" pour Sud Ouest, "pire cauchemar de votre productivité" pour 20 Minutes, il va même "anéantir votre vie sociale" pour France Info. Mais de quel monstrueuse drogue parle-t-on ? Quel nouveau fléau se dilue-t-il dans notre société ? Quelle terrible nouvelle substance pervertit ainsi jeunes et moins jeunes ?

On inspire, on expire et on se calme : il s'agit d'un jeu vidéo. Le jeu 2048 n'est qu'un divertissement en ligne, pourtant une simple revue de presse montre à quel point tout le monde s'est fait attraper par ce que certains qualifient déjà de "phénomène". En tout cas, on ne sait pas pour vous, mais pour les journalistes français, c'est une bonne occasion d'en finir avec Candy Crush - et d'arrêter d'en parler, merci les gars.

Là, j'étais mal en point.

Comment jouer ? 2048 confirme l'adage selon lequel les meilleurs jeux ont les règles plus simples : le but du jeu est d'additionner les sommes d'un tableau de 4 cases sur 4. Une contrainte : seuls les carreaux de même valeur peuvent s'additionner entre eux.

Les matheux sont sympas

Je vous entends déjà râler, au fond : "Oh nooooooon, 2048 est un jeu de calcul ??". Oui, mais qui pour lequel "ludique" rime avec "mathématiques". Un niveau de math équivalent au CM1 devrait suffire pour vous éclater parmi les 2+2=4, 4+4=8, 8+8=16, 16+16=32... etc. Quant au but, vous l'avez déjà deviné : obtenir le nombre 2048.

Si le jeu est digne d'intérêt, nul doute que son créateur l'est encore plus. Gabriele Cirulli est un jeune développeur italien. "Passionné du web" comme il se décrit, cet inventeur tout juste âgé de 20 ans (!) réalise avec 2048 un carton d'audience sur Internet.

4 millions de contaminés

Dimanche, sur son compte Twitter, il affirmait que quatre millions d'internautes s'étaient laissés prendre au jeu en une semaine - le jeu a été mis en ligne le 9 mars. À raison de 8 minutes en moyenne la partie, il estime qu'en temps cumulé, 521 années ont été dépensées par l'ensemble des joueurs sur 2048. Bigre.

Une épidémie globale, un poison mortel échappé d'un laboratoire, un hiver nucléaire ou bien une attaque massive d'extraterrestres... Aucun de ces scénarios ne sera à la base de l'extinction de notre civilisation. 2048, tel un parasite jamais rassasié, gangrénera d'ici peu la cervelle de tous, un par un, jusqu'à son malencontreux créateur. La fin de la race humaine se nomme 2048.

Chargement du twitt...

Chargement du twitt...

À voir aussi sur konbini :