AccueilÉDITO

Vidéo : le beau message caché derrière les tatouages de Zlatan Ibrahimovic

Publié le

par Rachid Majdoub

L'attaquant du Paris Saint-Germain a laissé entrevoir ce week-end lors du match face à Caen un corps rempli de nouveaux tatouages, arborés dans le cadre d'une campagne de lutte contre la faim dans le monde.

Zlatan Ibrahimovic s'est de nouveau illustré ce week-end lors de la 25ème journée de championnat. D'abord par un joli but dès la 2ème minute face au Stade Malherbe de Caen (2-2 score final), et juste ensuite lors de la célébration du nouveau chef d'œuvre dont lui seul a le secret.

L'attaquant du PSG a surpris le public du Parc des Princes en exhibant ouvertement ses nouveaux tatouages. Résultat : un carton jaune pour avoir retiré son maillot. Le troisième en moins de dix matches de championnat, qui le privera du choc face à l'AS Monaco le 1er mars pour la 27ème journée de Ligue 1.

Si le géant suédois a agi de la sorte alors qu'il savait qu'il était sous le coup d'une suspension, c'est pour une bonne raison. Les nouveaux tatouages (non-permanents) qui lui recouvrent une grande partie du haut du corps ont une signification. Le joueur les arbore dans le cadre d'une campagne du Programme Alimentaire Mondial, mise en place par les Nations Unies, dans le but de sensibiliser à la lutte contre la faim dans le monde qui touche 805 millions de personnes. Ibrahimovic s'est fait tatouer les prénoms de certaines d'entre elles.

50 noms pour 50 tatouages plus précisément. Parmi eux, le jeune Abdullah :

A very important name for me.

Une photo publiée par IAmZlatan (@iamzlatanibrahimovic) le

Ces lettres ont été dessinées sur le corps du numéro 10 du PSG par les artistes Martin Schmetzer, lui aussi Suédois, et le Français Alexis Taieb aka Tyrsa, qui s'est dit sur sa page Facebook "fier" d'avoir participé à cet "incroyable projet".

"À chaque fois que vous entendrez mon nom, vous penserez à leurs noms"

Un court métrage, réalisé par Gustav Johansson pour le World Food Programme, a également été mis en ligne. On y voit Zlatan expliquer les raisons de son engagement :

Partout où je vais, les gens me reconnaissent, m’appellent, m’acclament. Mais il y a des prénoms que personne n’acclame, [...] 805 millions de personnes qui souffrent de la faim dans le monde aujourd’hui. À chaque fois que vous entendrez mon nom, vous penserez à leurs noms.

Le joueur souhaite également que ses supporters "soutiennent ceux qui souffrent de la faim et qui sont les vrais champions". Lors d'une conférence de presse, le Suédois a un peu plus étayé son implication dans cette campagne :

Pour moi, il n'y a pas pire désastre que la faim dans le monde. On ne parle pas d'une ou deux personnes, mais de 805 millions. Si j'avais pu, j'aurais mis tous les noms sur mon corps. J'en ai mis cinquante. Je suis grand. Mais pas aussi grand.

En plus d'être un grand footballeur – l'un des meilleurs attaquants européens et de l'histoire de la Suède – et d'être une grande gueule en dehors des terrains, Zlatan Ibrahimovic dévoile une nouvelle facette de lui, plus inattendue : celle d'un homme engagé pour la bonne cause.

C’est la première fois que je fais quelque chose publiquement dans l’humanitaire. Je ne veux pas qu’on dise que je suis bon mec ou que je fais ça pour avoir l’air sympa. J’ai une image de mauvais garçon et j’y tiens. Mais là, je veux les aider.