AccueilÉDITO

Zidane appelle à mettre un coup de tête au FN

Publié le

par Virginie Cresci

Le vainqueur de la Coupe du monde 1998 a appelé à faire barrage au Front national lors d’une conférence de presse.

L’ancien buteur de l’équipe de France, aujourd’hui entraîneur du Real Madrid, s’est exprimé ce vendredi 28 avril, sur le second tour opposant Marine Le Pen et Emmanuel Macron. Bien que Zinédine Zidane vive désormais en Espagne, il a tenu à prendre position sur les élections qui ont lieu dans le pays qui l’a vu grandir et prospérer. Il prend pourtant très rarement la parole, et encore moins quand il s'agit de politique.

Lors d’une conférence de presse diffusée par l’AFP, l’entraîneur a appelé à "éviter au maximum" le Front national le 7 mai prochain. "Je suis loin de toutes ces idées-là, du Front national", a-t-il indiqué, "les extrêmes, ce n'est jamais bon".

Il n'a pas changé d'avis

Zinédine Zidane est né à Marseille de parents immigrés algériens. En 2002, il avait pris une position similaire, estimant que le Front national était un "parti qui ne correspond pas du tout aux valeurs de la France". Le champion du monde 1998, élu six fois personnalité préférée des Français, avait d’ailleurs participé à une vidéo contre Jean-Marie Le Pen avec plusieurs artistes, comme Gérard Depardieu (avant qu’il ne déménage en Russie), Jean-Jacques Goldman ou encore Akhenaton.

À l’époque, Jean-Marie Le Pen avait estimé que Zidane se faisait "manipuler par des gens qui se servent de sa notoriété".  On aimerait bien lui répondre qu’on peut avoir un magnifique jeu de jambes et un cerveau.

Image de couverture : © Stuart Franklin/UEFA via Getty Images

À voir aussi sur konbini :