AccueilÉDITO

Le yoga à deux, thérapie de couple ou simple lubie Instagram ?

Publié le

par Ariane Nicolas

Les photos de couples en position acrobatique – mais – zen fleurissent sur Instagram. Une pratique raccord avec le yoga ?

Lui sur le dos, bras sur le torse, les jambes en l'air. Elle, enroulée comme un escargot au-dessus de lui, les genous bloqués par les pieds masculins. Ce n'est pas la nouvelle affiche du Cirque du Soleil, mais une photo postée sur Instagram par @dylanwerneryoga, un des nombreux adeptes de #yogacouple, #acroyoga et autres #acrovinyasa.

Yoga en couple option vomi.

À en croire les montagnes de likes et de comptes dédiés, le yoga à deux est la solution miracle aux problèmes de couple. "Discipline, équilibre, confiance et communication" sont les maîtres mots employés par ceux qui ont succombé au yoga amoureux. Mariam, qui s'est convertie à cette technique l'an dernier, nous vante autour d'un café les mérites d'une pratique "qui permet d'appréhender le corps de l'autre de façon plus consciente, responsable, sans dimension érotique". 

"Le yoga, c'est pas de la gym !"

Comment ça marche ? Un peu comme on veut, en fait. On peut soit adopter la même pose que son partenaire, soit pour deux poses complémentaires. Ce petit tuto MindBodyGreen saura aiguiller celles et ceux désireux de combiner, par exemple, Ustrasana et Halasana, afin de "renforcer" leur relation. L'idée est aussi de développer son propre style de yoga à deux, version hot pour ce couple particulièrement souple, ou plus cocooning pour celui-ci.

Chacun son tour, chérie. (BeFit / Youtube)

Qu'on se le dise, cette pratique de yoga n'a rien à voir avec le yoga traditionnel défendu par les puristes. À l'origine, le yoga est une pratique religieuse, rappelle ce professeur cité par Salon. Pour lui, le yoga à deux est une hérésie. "C'est un peu comme si un hindou entrait dans une église, voyait des gens faire des génuflexions et transformait ce rituel en exercice physique."

Au téléphone, le président de la Fédération française de yoga, Reinhardt Renner, s'étrangle quand on lui parle de #yogacouple. "Le yoga, c'est une pratique strictement personnelle de développement de soi par la méditation. Ce n'est pas de la gym ou de la danse !" Si dans un groupe qui s'adonne au yoga, "la dimension collective peut être importante, pour échanger au début et à la fin de la séance", elle ne doit pas en devenir le socle.

Le yoga peut effectivement aider à solidifier un couple, mais parce que chacun aura réussi à trouver un équilibre intérieur, de son côté. Cette américanisation du yoga, ce n'est rien d'autre que de la publicité. 

Sacralisation du couple

Il n'y a pas qu'aux États-Unis que le #yogacouple séduit. En Corée du Sud (pays qui n'a rien à voir avec l'hindouisme), aussi. Cette vidéo, par exemple, a été vue 10 millions de fois. Culte de l'apparence et du bien-être, complicité, tout y est.

La spécialiste des tendances sud-coréennes Claire Solery, qui tient le blog East Side Story, résume ce qui s'apparente à une sacralisation du couple :

Le couple représente une forme d'unité sociale, en Corée du Sud. Qui sort ensemble s'habille souvent pour tout ou partie à l'identique ("les couple clothes") et fait les mêmes activités. Faire du sport à deux, c'est naturel pour un couple coréen, donc du yoga, aussi.

Les promesses de bonheur éternel grâce au yoga en binôme sont-elles fiables ? Pour Yvon Dallaire, thérapeute de couple et auteur notamment de Dix stratégies pour faire parler son homme (Éditions Jouvence), on peut y croire. Mais dans cette équation, l'essence du yoga joue un rôle marginal. "Le yoga à deux, ce n'est pas une thérapie de couple, mais une activité de couple. Tous les couples ont intérêt à pratiquer des activités communes, s'ils veulent que leur relation dure."

Le plaisir unit.

D'autant que le yoga n'est pas une activité comme une autre. Elle est silencieuse, assez peu mobile, et nécessite de se toucher. Des vertus supplémentaires pour développer "la communication non verbale", selon Yvon Dallaire.

Les couples qui durent n'ont parfois plus besoin de parler pour se comprendre. Un simple regard, étincelant, et le message est passé comme par télépathie. Le yoga permet d'apprécier la présence de l'autre, en toute simplicité, dans une atmosphère de paix.

Une atmosphère apaisée que certains aiment étaler en ligne. Autre hérésie ? Difficile de répondre. Quand le yoga a été créé, il y a quelques millénaires, en Asie, Instagram n'existait pas.

À voir aussi sur konbini :