WTF : les bracelets-flasques, ou comment picoler avec classe

Un accessoire qu’on avait loupé mais qui nous paraît maintenant indispensable.

Vous connaissez le syndrome du FOMO (pour "Fear of Missing Out") ? Il s’agit d’une forme d’anxiété sociale contemporaine liée à la peur de manquer un évènement, de rater une information. C’est exactement ce qu’on a ressenti quand on s’est aperçus que, quelque part dans le monde, les bracelets qui font également usage de flasques d’alcool existaient et qu’on ne le savait pas.

La découverte a eu lieu au cours d'une dérive sur l’océan d’Internet. Et vous savez quoi ? On s’est rendu compte que les bracelets-flasques ne sont pas qu’une idée foireuse qu’on aurait pu inventer sur un coin de table, des gens les portent et dépensent de l’argent dans cet objet qu'ils jugent utile.

D’après notre recherche, on peut estimer que le début de cette tendance a eu lieu en 2013, lorsqu'une styliste new-yorkaise a lancé ces bracelets-flasques en argent et en or qui coûtaient entre 225 et 365 dollars (entre 181 et 295 euros). Ce produit a connu un nouveau succès lorsqu’on l’a vu au poignet de l’actrice et entrepreneuse Gwyneth Paltrow sur le plateau du Ellen Show.

Apparemment, l’idée a convaincu suffisamment de personnes pour qu'elle soit maintenue en vente. Une foule d’artistes et de marques se sont donc mis à créer des accessoires destinés à picoler tout en gardant la classe.

Bracelet-flasque arc-en-ciel en acier inoxydable par Blush. 

Bracelet-flasque en porcelaine de chez Totem.

Bracelet-flasque en métal Typo, disponible sur Asos.

Bracelet-flasque en acier inoxydable Cynthia Rowley.

Bracelet-flasque doré de chez Vine Pair.

Bracelet-flasque en acier inoxydable incrusté d'Amzwt.

Traduit de l’anglais.

Par Justina Bakutyte, publié le 14/03/2018