AccueilÉDITO

"Vous m’avez fait rêver" : les mots d’Emmanuel Macron à Thomas Pesquet

Publié le

par Virginie Cresci

Le président français et Thomas Pesquet ont échangé quelques mots, juste après l’atterrissage de ce dernier au Kazakhstan.

Ils ont tous les deux 39 ans, l’un est président de la République, l’autre spationaute. Encore si jeunes, ils écrivent l’histoire contemporaine, l’un politique, l’autre scientifique. Alors qu’Emmanuel Macron a rejoint la planète Élysée il n’y a même pas un mois, Thomas Pesquet a passé six mois et demi en orbite.

Ce vendredi 2 juin, le spationaute a retrouvé la Terre à 16 h 10, et le nouveau président à 16 h 30. Après avoir passé 196 jours dans la Station spatiale internationale (ISS), Thomas Pesquet et son collègue russe, Oleg Novitski, ont atterri à la base du Centre nationale d’études spatiales (CNES) de la ville de Baïkonour, au Kazakhstan.

"Vous ne réalisez pas à quel point vous avez inspiré"

Pendant que Thomas Pesquet atterrissait avec son vaisseau Soyouz, Emmanuel Macron l’observait le sourire jusqu’aux oreilles depuis la capsule du CNES. Après une série d’examens médicaux et un bref coup de fil à son épouse, il a reçu un appel du tout récent président de la République. "Depuis que vous êtes parti, il s’est passé pas mal de choses", a plaisanté Emmanuel Macron après l’avoir félicité.

Visiblement épuisé de son long voyage dans l’espace, Thomas Pesquet a expliqué qu’il avait du mal à tenir le téléphone à cause de la gravité, dont il n’a plus l’habitude. "On est tous très fiers de vous, vous ne réalisez pas à quel point vous avez inspiré", a dit Emmanuel Macron à Thomas Pesquet, lequel a répondu qu’il espérait avoir suscité quelques vocations scientifiques chez les jeunes.

Le président a insisté sur l’admiration qu’il lui voue, le congratulant d’un : "Vous m’avez fait rêver." Ce bref échange d’environ cinq minutes s’est terminé par des applaudissements, juste après avoir dit : "Je voulais vous dire combien nous sommes tous immensément fiers de vous."

À lire -> L’astronaute Thomas Pesquet explique comment il prend ses photos depuis l’espace

À voir aussi sur konbini :