AccueilÉDITO

Votez pour l'élection de Mister Arbre, le plus bel arbre d’Europe

Publié le

par Jeanne Pouget

On désigne bien la plus belle femme du monde lors du concours de Miss Univers (big up à Miss France) alors pourquoi ne pas élire le plus bel arbre du continent européen ?

Cocorico, la France est sélectionnée parmi les finalistes de Mister Arbre 2017 grâce à ce zamana situé en Martinique. (© Tree of The Year)

Chaque année depuis 2010 se tient "The European Tree of the Year" (l'élection de l’arbre européen de l’année), un concours qui récompense le plus bel arbre parmi des "candidats" présélectionnés par le jury à travers toute l’Europe. Il est question d’élire un arbre mais aussi de mettre en avant à travers lui un patrimoine, une histoire et un héritage culturel.

"Les arbres qui nous entourent sont des symboles de notre relation avec les endroits où nous vivons. Soyons fiers d'eux pour leur représentation de notre héritage et de la beauté des  lieux que nous aimons, et partageons leur histoire", explique le site du consortium Environmental Partenership Association qui organise le concours.

Ainsi, les internautes sont invités à choisir leur arbre favori parmi une quinzaine de finalistes. Cette année, sont nommés des arbres des pays suivants : Royaume-Uni, Slovaquie, Écosse, Pologne, Irlande, Lituanie, Hongrie, Allemagne, Estonie, République tchèque, Bulgarie, Belgique, France et Espagne.

Le représentant français qui se trouve en Martinique a déjà été récompensé lors de plusieurs concours d'arbres. Il s'agit d'un zamana (Samanea saman), ou arbre à pluie, qui servait autrefois à abriter les plantations de caféiers et de cacaoyers. Il est répertorié comme l’un des plus gros arbres des Petites Antilles. "Un arbre protecteur qui bénéficie d’une indulgence de la part des éléments : il a survécu à tous les cyclones ainsi qu’à l’éruption volcanique meurtrière de la montagne Pelée en 1902", explique le site.

Sensibiliser à la protection des arbres

Loin d’être un canular, ce concours a pour objectif de sensibiliser le public a la beauté des arbres et à l’importance de leur conservation. Et les "candidats" sont choisis parmi le gratin : chênes presque millénaires, tilleuls emplis d’histoire, platanes qui ont connu les rois et même des spécimens immortalisés dans la littérature nationale ou autres hêtres et pins vénérables… Bref, le fin du fin de l’arbre pour nous compter un peu de notre histoire. Si nous disparaissons, eux restent, alors sachons les préserver.

Vous pouvez voter pour vos deux arbres préférés jusqu’au 28 février 2017. Les résultats seront annoncés le 21 mars lors de la cérémonie de remise des prix au Parlement européen, à Bruxelles En plus, avec cette élection on est tranquille, pas de Geneviève de Fontenay, ni de diadème. Allez la France !

À lire -> Docu : l’homme qui a planté une forêt de ses propres mains

À voir aussi sur konbini :