Des Iraniens portent le voile pour soutenir les femmes de leur pays

En Iran, les femmes sont obligées par la loi de couvrir leurs cheveux avec un hijab. Certains hommes ont donc décidé de les soutenir en portant à leur tour un voile.

En Iran, le code vestimentaire des femmes est dicté par la loi. Depuis la révolution islamique de 1979, une police des mœurs vérifie que chaque Iranienne porte bien un hijab ne laissant aucune mèche de cheveux s'échapper.

Si elles sont arrêtées sans leur foulard, les femmes iraniennes risquent une peine allant de l'amende à la prison. Minoo Khaleghi, une députée élue en février au parlement iranien, a ainsi dû démissionner après qu'une photo d'elle sans voile a émergé sur le Web. Elle a pourtant affirmé à plusieurs reprises qu'il s'agissait d'un faux cliché.

Ces dernières semaines pourtant, quelques hommes ont posté sur Internet des photos d'eux portant un hijab, le plus souvent aux côtés de leur compagne qui garde la tête dénudée. C'est une façon pour ces hommes de non seulement soutenir les femmes de leur pays, mais également de dénoncer la politique inégalitaire imposée par Téhéran.

"Ma Liberté Cachée"

L'initiative de ces photos revient à la journaliste Masih Alinejad, créatrice de la page Facebook "My Stealthy Freedom" ("Ma Liberté Cachée"). "La plupart de ces hommes vivent en Iran et ont été témoins de la façon dont les femmes de leur entourage ont souffert entre les mains de la police des mœurs, humiliées d'être obligées de porter un hijab", déclare la journaliste à The Independent.

Depuis New York, elle encourage les femmes de son pays à prendre des initiatives allant à l'encontre des directives du gouvernement. Chaque photo d'homme voilé que Masih Alinejad poste sur sa page Facebook est agrémentée d'un texte en persan qui est traduit en anglais (et parfois en français), afin de diffuser leur parole dans le monde entier et d'encourager d'autres hommes à soutenir une politique de libéralisation des mœurs.

Grâce à son million de followers et ses initiative anti hijab, Masih Alinejad veut pousser les femmes à s'émanciper, malgré les menaces du gouvernement. Selon elle, de nombreux hommes et femmes sont contre l'obligation pour les femmes de porter un voile. La militante raconte à The Independent que sa mère n'a jamais cru à l'intérêt de porter un hijab, de même que sont père et ses frères. Masih Alinejad rappelle enfin que pour "des millions d'Iraniennes, ce hijab obligatoire est une insulte à leur dignité."

Par Salomé Vincendon, publié le 29/07/2016