Vine ferme, les artistes pleurent

Twitter a annoncé le 27 octobre la fermeture du légendaire site Vine. Les réactions ne se sont pas fait attendre, surtout de la part des artistes 2.0 qui y avaient trouvé un moyen d'exprimer leur créativité.

8427904491_497e586f45_b

© Esther Vargas/Flickr/CC

Vine, c’est fini. Enfin pas tout de suite, tout de suite, rassurez-vous, il est encore possible d’aller compulser frénétiquement leur site Web à la recherche de petites pépites auxquelles 6 secondes suffisent pour vous mettre dans une bonne mood. Hier, Twitter (propriétaire de Vine depuis 2012), a annoncé la fermeture du site. Une histoire de gros sous, comme d’hab' : le piaf bleu connaît des difficultés financières et s’impose une cure d’austérité. C’est Vine qui en fait les frais et, même si le site restera en ligne, il ne sera plus possible d'y uploader des vidéos d'ici quelques mois.

Publicité

Anne Horel, artiste Vine, explique ce qui fait le charme du site :

"Pour une gif makeuse, Vine c’était la plateforme parfaite. Fascinée, je passais mes nuits à produire des gifs à la chaîne, tandis que je scrollais down des profils de gens tous piqués de la même mouche : la boucle de 6 secondes. Des 6 second people. Ludique, créatif, inspirant, communautaire...vivant."

Publicité

Vine, c’est pas seulement des chiens qui dansent ou des canards en plastique qui chantent à l’unisson, c’est aussi un formidable vivier d’artistes, jeunes talents, réalisateurs en herbe. Toute une génération qui se sentira orpheline d’ici quelques mois et qui, aujourd’hui, inonde les réseaux sociaux de messages en hommage au site qui a accueilli et boosté leur créativité. Certains vont même jusqu’à écrire des lettres dont, franchement, on aimerait bien être le destinataire :

"Quel beau voyage j’ai fait avec toi, Vine. Tu est bien plus qu’une 'simple' application. J’ai rencontré des gens inspirants, intelligents et bourrés de talents. J’ai noué des amitiés profondes, me suis épanouie artistiquement et suis tombée amoureuse tant de fois au cours de ces trois dernières années. Tu auras toujours une place très spéciale dans mon coeur, Vine. Merci pour tous les gens et toutes les choses que tu as apportées à ma vie. Plein d’amour."

Publicité

Ce qui faisait (fait !) la magie de Vine, c'est probablement la manière avec laquelle ses artistes y mélangent les genres, les arts et les dimensions, à l'exemple de Pinot, dessinateur indonésien qui totalise plus de 100 millions de vues.


ou encore :

Publicité


Pour se consoler, on peut se dire que vu la créativité de cette communauté, ils ne manqueront pas d'idées pour trouver de nouveaux canaux. Instagram a ainsi déjà été largement investi par certains : les autres ne devraient pas tarder à les suivre en masse.

Avant de finir, on ne pouvait pas écrire cet article sans y intégrer l'une de ces vidéos qu’on regarde en boucle tant elles nous font marrer :

Par Théo Mercadier, publié le 28/10/2016

Pour vous :