Vidéo : Vincent Dedienne se paye la tête de la Manif pour tous et ça fait du bien

Le chroniqueur de l'émission Quotidien a fait un parallèle hilarant entre deux enquêtes du JDD : une sur les tiques et l'autre sur la Manif pour tous. Les similitudes sont troublantes.

Pour son émission Quotidien, diffusée sur TMC, Yan Barthès s'est bien entouré. Parmi ses nouveaux chroniqueurs, difficile de passer à côté de l'humoriste Vincent Dedienne. Ancien intervenant au Supplément de Canal+, il se charge, sur ce plateau tout neuf, d'une revue de presse drôle et décalée. Et celle du lundi 19 septembre était particulièrement réjouissante.

Publicité

Après avoir démonté, de façon faussement détachée, l'enquête (absurde) du Journal du dimanche sur les musulmans publiée il y a trois jours, Vincent Dedienne a consacré une belle partie de sa chronique à la Manif Pour Tous.

Il a profité de la proximité de deux articles dans les pages du journal, un au sujet des tiques, ces insectes nuisibles, et l'autre sur l'université d'été de la Manif pour tous, nuisibles également, pour se livrer à une comparaison hilarante entre les acariens et les activistes du mouvement né en 2012, quand la loi dite du "mariage pour tous" a été proposée par le gouvernement :

"Depuis trois ans les opposants à la loi Taubira s'accrochent au thème 'on ne lâche rien'. Des militants coriaces, nerveux et qui sont susceptibles de propager de nombreuses maladies bactériennes."

Publicité

S'en est suivi une liste de conseils pour bien se débarrasser des militants de la Manif pour tous, qui  étaient en réalité de simples consignes d'usages pour enlever correctement les tiques lorsqu'elles sont accrochées à sa peau ou à un animal domestique :

"La plupart des gens retirent les militants de la Manif Pour tous avec une pince à épiler, ce qui peut-être efficace, mais souvent – attention – malheureusement on arrache le corps et la tête du militant reste accrochée, avec son petit serre-tête. Alors que vous avez simplement besoin d'un coton tige imbibé d'éther pour étourdir le militant, avant de l'extraire."

C'est drôle, efficace et gratuit. Merci Vincent Dedienne.

Publicité

Par Juliette Geenens, publié le 20/09/2016

Copié

Pour vous :