Le vin bleu, un nouveau breuvage idéal pour accompagner les sushis ou les nachos

Le rosé, c'est dépassé !

Hé, les amateurs de vin, il y a un petit dernier qui vient de pointer le bout de son nez. Il s'appelle le vin bleu.

Il est temps "d'oublier tout ce que vous savez sur le précieux liquide qui se transforme en sang du christ une fois béni" : la start-up espagnole Gïk vient de  créer le tout premier vin bleu du monde, comme ça, juste pour le plaisir.

Ce vin est fabriqué à base de raisins rouges et blancs. La couleur bleue est quant à elle obtenue par le mélange de deux pigments organiques : l'indigo et l'anthocyane.

Gik Blue Wine 5

© Gïk

L'équipe qui se cache derrière ce nouveau breuvage est composée de six entrepreneurs espagnols n'ayant à la base aucun lien particulier avec l’œnologie. Ils se décrivent eux-mêmes comme des inventeurs et non des vignerons. Leur but ? Donner un souffle nouveau à l'une des industries les plus fermées et les plus traditionnelles qui soit.

La team a collaboré pendant deux ans avec une des ingénieurs et des techniciens spécialisés dans l'alimentation de l'Université du Pays basque.

Una foto publicada por Gïk Live! Vino Azul (@giklive) el

Vous vous dites peut-être que tout ça, c'est un peu trop hipster ou new school à votre goût. Mais on ne peut pas nier que le concept est assez séduisant. Serait-ce lié à cette petite couleur bleu électrique qui vous reste dans la tête ?

Plus que le goût et la qualité du vin, ce qui compte surtout, c'est que cette invention sonne comme un manifeste nous invitant à sortir des sentiers battus : c'est une manière réussie et innovante de promouvoir la créativité. Dans le communiqué de presse de Gïk, on peut lire :

"Boire Gïk, ce n'est pas seulement boire du vin bleu, c'est consommer une invention. Vous buvez une création. Vous brisez les règles et créez les vôtres. Vous réinventez la tradition."

 

Gik Blue Wine 2

(© Gïk)

Ce vin est décrit comme étant très léger, avec une légère acidité et une touche sucrée. Il n'est pas élaboré avec un procédé de vieillissement, ne comporte aucun sucre ajouté et se conserve de préférence au réfrigérateur.

Si ses inventeurs conseillent de consommer ce vin en accompagnement de sushis, de nachos, de guacamole ou de saumon fumé – le tout avec James Blake ou alt-J en fond sonore –, ils encouragent chacun à boire ce vin de la manière qu'il souhaitera.

Lancé en Espagne, ce produit n'est pas encore disponible en France. Mais un peu de patience, la start-up travaille actuellement à l'exportation internationale de sa petite révolution bleue. La bouteille devrait être vendue à environ 10 euros.

"Maintenant, ouvrez les yeux. Qu'est-ce que vous voyez ? Une boisson bleue et sucrée alcoolisée à 11,5 %. C'est Gïk. Envie d'essayer ?"

Pas de doute, vous essayerez !

Gik Blue Wine 4

(Photo: Gïk)

Traduit de l'anglais par Erika Lombart

À lire -> Pourquoi le vin, le fromage et le chocolat ne sont pas si mauvais pour la ligne 

Par Amanda Adame, publié le 24/06/2016