Photo Uluṟu-Kata Tjuṯa National Park/ Facebook

featuredImage

Vidéo : Uluru, le rocher sacré des Aborigènes d'Australie sous le déluge

Situé au milieu du désert, au cœur du Territoire du Nord en Australie, Uluru (ou Ayers Rock), une colline de grès sacrée des peuples aborigènes s'est transformée en cascades après que des précipitations rares se sont abattues sur la région. 

Ceux qui ont déjà eu la chance de voyager en Australie et de faire le long trajet jusqu'à Uluru à travers quelques milliers de kilomètres de désert rouge comprendront que les images qui suivent sont exceptionnelles. S'érigeant à 348 mètres au-dessus de la plaine de l'Outback (soit 24 mètres de plus que la tour Eiffel), ce monstre géologique est ainsi passé du rouge au gris, et son décor désertique s'est mué en de nombreuses marres alimentées par des torrents surgissant de ses reliefs.

Un phénomène qui n'arrive que tous les cinquante ans

Dans la nuit du samedi 24 décembre, une tempête s'est abattue sur le parc national Uluru-Kata Tjuta, enveloppant l'inselberg dans un épais nuage de brouillard blanc, avec des précipitations atteignant 232 millimètres en seulement vingt-quatre heures, rapporte le site Abc.net. Et ce alors que le parc reçoit en moyenne 330 millimètres de précipitations par an (19 millimètres en moyenne au mois de décembre) et affiche en cette saison des températures pouvant atteindre près de 37 degrés à l'ombre. On estime qu'en l'espace d'une heure, entre 20 heures et 21 heures dans la nuit du 24 au 25 décembre, 61,4 millimètres de pluie se sont déversés sur le parc national.

Un phénomène que le bureau météorologique de la région qualifie d'exceptionnel puisque de telles précipitations n'adviennent en moyenne que tous les cinquante ans. En conséquence, le parc national a dû fermer ses portes pour trois jours, et les populations vivant aux alentours ont du être évacuées en raison d'inondations. Mais quelques visiteurs de passages ont pu immortaliser ces scènes de déluge quasi bibliques en plein désert. Le parc a finalement pu rouvrir ses portes mardi 27 décembre.




À lire -> Vidéo : Uluru, le rocher sacré des Aborigènes, filmé pour la première fois depuis un drone

Par Jeanne Pouget, publié le 28/12/2016

Copié