featuredImage

Vidéo : Uluru, le rocher sacré des Aborigènes, filmé pour la première fois depuis un drone

Rocher mythique de l'outback australien, Uluru a été filmé pour la première fois depuis un drone, avec l'autorisation de la communauté aborigène qui garde le parc national dans lequel il se situe. 

Il s'élève à 350 mètres au-dessus du niveau de la plaine, mesure 2,5 kilomètres de long, et 9 kilomètres de circonférence : Uluru, rocher sacré des peuples aborigènes d'Australie est le plus gros monolithe du monde (répondant au nom géomorphologique exact d'inselberg) et est âgé de 600 millions d'années. Ce roc imposant (précédemment connu sous le nom d'Ayer's Rock) surgit au milieu d'un paysage désertique et plat sur des milliers de kilomètres à la ronde. Il faut prévoir environ cinq heures pour en faire le tour à pied.

Classé au patrimoine mondiale de l'Unesco en 1987 et situé dans le parc national d'Uluru-Kata Tjuta, il est l'un des emblèmes de l'Australie, devant lequel se pressent chaque année des foules avides des levers et couchers de soleil sur ce mont de grès rouge.

Le cœur spirituel de l'Australie vu du ciel

S'il existait déjà de nombreuses prises de vues aériennes d'Uluru, jamais celui-ci n'avait été filmé depuis un drone. Une première rendue possible grâce à l'accord de la communauté aborigène Anangu, gardienne du parc d'Uluru-Kata Tjuta.

La vidéo, mise en ligne le 29 août sur la page Facebook officielle de l'organisme Explore Uluru permet ainsi de constater le caractère majestueux de ce monument naturel, sous des angles uniques. On y voit à la fois son relief sculpté par l'érosion et la végétation qui l'entoure. Une occasion unique de découvrir ou de redécouvrir l'un des hauts lieux spirituels de l'Australie.

Par Jeanne Pouget, publié le 31/08/2016

Copié