featuredImage

SweatShop, la téléréalité qui envoie des blogueurs mode travailler à l'usine

SweatShop Dead Cheap Fashion. Ce nom ne vous dit sûrement rien, mais il s'agit du titre d'une téléréalité norvégienne dont les premiers épisodes ont été diffusés sur la chaîne Aftenposten. Elle a comme particularité d'avoir réussi à envoyer trois blogueurs mode au Cambodge. L'idée : les confronter à la réalité des personnes qui créent en Asie les vêtements qui seront achetés par la suite en Europe.

Pendant un mois, Frida, Ludvig et Anniken ont donc vécu à l'heure cambodgienne, dans un milieu du vêtement connu pour avoir des horaires à rallonge et des salaires peu élevés. En 2013, un pays comme le Bangladesh avait dû faire face à une tragédie : l'effondrement de l'atelier textile du Rana Plaza de Dacca, qui avait fait 1127 morts et plus de 2000 rescapés.

À noter que Anniken and Frida, après leur expérience, sont devenues des activistes de la cause d'une industrie du textile inhumaine. Elles s'en sont pris à Aftenposten, les critiquant pour ne pas avoir montré les conditions de travail auxquelles sont confrontés les employés dans les usines de la marque suédoise H&M. Si cette téléréalité comporte des défauts, avoir permis de réouvrir le débat sur l'exploitation et les conditions de travail d'une main-d'oeuvre bon marché reste une bonne initiative.

Par Louis Lepron, publié le 20/01/2015