AccueilÉDITO

Vidéo : après l'agression et le viol présumé de Théo, des jeunes d'Aulnay se mobilisent

Publié le

par Cyrielle Bedu

À la suite de l'agression et du viol présumé du jeune Théo L. par des policiers à Aulnay-sous-Bois, en Seine-Saint-Denis, plusieurs jeunes de son quartier ont appelé au calme, au rassemblement et au respect de la justice. Hadama, à la tête d'un mouvement citoyen à Aulnay, en fait partie.

Il s'appelle Hadama Traoré, presque comme le jeune homme de Beaumont-sur-Oise, mort dans des circonstances troubles en juillet dernier, après une interpellation par la gendarmerie. Mais lui vit et a grandi à Aulnay-sous-Bois, dans le quartier de la Rose-des-Vents.

C'est là que, le jeudi 2 février, Théo L., 22 ans, aurait été violemment interpellé et sexuellement agressé par des policiers. Opéré d’urgence après son contrôle d'identité, le jeune homme souffrait de blessures au visage et d’une lésion du canal anal de dix centimètres de profondeur... Quelques semaines avant l'affaire, Hadama Traoré avait lancé une association, pour mobiliser les habitants d'Aulnay-sous-Bois et des villes alentours. L'objectif : défendre les valeurs d’insertion, de civisme et de prévention.

À terme, Hadama et ses soutiens comptent créer un parti et présenter une liste aux prochaines élections municipales à Aulnay. Et il le promet, ils ne succomberont pas aux sirènes de la récupération politique.

À voir aussi sur konbini :