AccueilÉDITO

Vidéo : un "requin fantôme" filmé pour la première fois vivant

Publié le

par Théo Mercadier

(Capture d’écran YouTube)

Complètement par hasard, des géologues sont tombés sur l'une des créatures les plus rares des grands fonds marins. Les images qu'ils ont ramenées sont impressionnantes.

Ils auront mis sept ans avant d'établir la nature exacte de leur découverte. Alors qu'ils sondaient en 2009 l'océan Pacifique à l'aide de caméras, les scientifiques du Monterey Bay Aquarium, en Californie, ont eu la surprise de leur vie : un poisson livide, rarissime, est soudainement apparu sur leurs écrans, à des milliers de kilomètres de son habitat supposé. C'est de la "pure chance", a commenté le spécialiste des requins Dave Ebert, interrogé par National Geographic. "Les gars qui ont fait la vidéo sont en fait des géologues !", s'amuse-t-il. Un gros coup de pot en somme.

C'est la première fois qu'une équipe de scientifiques arrive à capter des images en pleine mer d'un spécimen de chimère troll (car tel est son vrai nom en français), aussi appelée "requin fantôme". Pour établir son identité exacte, il a fallu comparer ce film avec toutes les recherches existantes sur cette famille d'animaux, qui se situe entre les requins et les raies. Aucun prélèvement d'ADN n'ayant été réalisé sur ces spécimens, le travail d'analyse fut particulièrement compliqué.

L'animal porte en tout cas bien son surnom de "requin fantôme" : des yeux immenses non habitués à la lumière (qui est totalement absente aux profondeurs dans lesquelles il évolue en temps normal), et une peau très pâle sillonnée par des plis irréguliers bourrés de senseurs. Cette sale gueule fascinante est équipée de dents plates adaptées à la nourriture des profondeurs : vers, coquillages, mollusques et autres petites bêtes des sols marins. Et cerise sur le gâteau : un pénis rétractable sur sa tête. Pratique.

À voir aussi sur konbini :