AccueilÉDITO

Vidéo : quand Laurent Garnier joue "La Jeunesse emmerde le Front national"

Publié le

par Arthur Cios

"Nous sommes noirs, nous sommes blancs, nous sommes jaunes et ensemble, nous sommes de la dy-na-mi-te."

Ce dimanche 12 février, Laurent Garnier retournait une fois encore derrière les mythiques platines parisiennes du Rex Club pour la soirée Un rêve, accompagné de Moms pour une nuit particulièrement agitée. Et le patron de la techno française a tenu à faire une parenthèse dans ces sept heures de fêtes, avec une courte digression punk revendicatrice.

Dans une vidéo partagée sur Facebook, on observe une foule exaltée danser sur le célèbre refrain du morceau "Porcherie" de Bérurier noir, "la jeunesse emmerde le Front national". Une centaine de doigts d'honneur en l'air, les fêtards reprennent l'hymne avec une joie toute visible. La vidéo est accompagnée de ce simple message : "Le message est clair et net #UnisContreLeFN #ReveillonsNous."

Il n'y que Laurent Garnier pour réussir à rassembler de cette manière, à passer ce genre de morceau et de message dans ce type de soirée. Et pour rappeler que la musique électronique est au départ et par nature un mouvement contestataire, que le monde de la techno l'a toujours été, et le sera toujours.

Forcément, toutes les réactions ne sont pas unanimes, certains criant à l'incitation à la haine, pour un passage de deux minutes et quelques doigts en l'air – LOL. Mais qu'importe. Pour rappel, outre la nécessité de se rassembler et d'être solidaires, les positions du Front national envers le monde de la nuit n'ont jamais été en faveur des "cultures alternatives".

Le message est passé, tonton Lolo. Merci encore.

À lire -> À la vie, à la mort : l’interview vérité de Laurent Garnier

À voir aussi sur konbini :