Vidéo : il pose des questions à son moi futur en 1977, y répond en 2015

À 18 ans, cet artiste a décidé de poser des questions à son moi futur. Aujourd'hui, en 2015, à 56 ans, il y répond.

Internet est un vivier de projet en tous genres. Des séries d'images, des vidéos, on trouve de tout, avec une échelle de qualité allant de très bon à très mauvais. En 1977, personne n'a Internet. Encore moins Peter Emshwiller, écrivain et artiste de profession. Cette année-là, il a 18 ans et beaucoup de questions en tête à poser à son futur lui. Histoire de pouvoir y répondre trois ou quatre décennies plus tard, il s'enregistre, face caméra. Demande à son futur s'il est riche, s'il a une femme, s'il est en bonne santé, comment vont ses parents.

Aujourd'hui, l'heure des réponses est arrivée. Face-à-face, deux hommes pour une même personne. À droite, des cheveux encore sur le crane, le Peter Emshwiller de 18 ans. À gauche, une calvitie apparente, un iPhone dans la poche, le Peter Emshwiller de 56 ans. Les conseils touchants fusent ("Tu devrais passer plus de temps avec ton père") et la situation, dont le sujet est relayé par Slate.fr, en appelle à Retour vers le futur. 

À voir aussi sur Konbini :

Pour voir les vidéos Konbini, merci de désactiver AdBlock.

Via ces quatre premières minutes de son travail, Peter Emshwiller a lancé un site de crowfunding. À neuf jours de la fin de la levée de fonds, l'écrivain a déjà rempli son objectif, avec 11.895 dollars. Ce qui promet un chouette projet. 

Par Louis Lepron, publié le 09/11/2015

Copié

Pour vous :