La vidéo d’une orque "suicidaire" relance la campagne pour libérer les animaux marins

Une orque s’est échouée lors d’un spectacle au parc Loro Parque. La vidéo de ce comportement, considéré comme une "tentative de suicide" par certains, vient alimenter la campagne pour la libération des animaux marins.

Sea World a récemment renoncé aux spectacles d’orques et au programme de reproduction de ces mammifères marins dans tous ses parcs aux États-Unis. Mais il semblerait que le stress de la captivité soit bien trop éprouvant pour les orques qui vivent actuellement dans le parc zoologique Loro Parque à Tenerife, une destination touristique populaire des îles Canaries (Espagne).

Selon le groupe de défense des animaux The Dolphin Project, l’orque Morgan a essayé de s’échouer sur le rebord du bassin pendant son spectacle, un comportement qui est souvent synonyme de détresse.

Publicité

Cette vidéo tragique prise par des personnes qui s’appellent les "surveillants de Morgan" montre la pauvre orque s'échouer sur le béton et rester à l'extérieur de l'eau pendant environ 10 minutes.

Morgan – contrairement aux animaux détenus dans les parcs d’attractions américains Sea World, comme Tilikum – a été capturée à l’état sauvage en 2010. Elle a été récupérée en mauvais état par un parc d’attractions marines, le Dolfinarium Harderwijk, aux Pays-Bas. Depuis, le gouvernement néerlandais a délivré un permis de "sauvetage, rehabilitation et libération". Cependant, en 2011, il a été estimé que Morgan n’était pas prête à être relâchée et elle a ainsi été transférée au Loco Parque de Tenerife.

Publicité

Si les orques peuvent s'échouer pour différentes raisons, les personnes qui militent pour la libération de Morgan expliquent que ce comportement prouve encore une fois que ces animaux ne devraient pas être gardés en captivité.

"Si on ne peut pas expliquer la raison de ce comportement, le contraste entre cette orque qui était auparavant sauvage et le décor rigide de la zone de spectacle de ce parc est perturbant, c’est le moins que l’on puisse dire.

Certaines personnes ont pris des selfies avec Morgan en arrière-plan. Malheureusement, Morgan était toujours à l’extérieur de l’eau."

Certaines personnes qui ont regardé la vidéo assurent que l’acte de Morgan est un cri de désespoir ou une tentative de suicide. Cependant les représentants du parc répondent que ce n’est pas le cas et que ces interprétations s’inscrivent dans une campagne anti-zoo qui a balayé les médias après le décès de nombreux animaux comme le gorille Harambe.

Publicité

Dans un communiqué partagé par Sky News, les représentants du parc expliquent :

"Les orques du Loro Parque sont entraînés pour sortir de l’eau de leur plein gré, et ce dans différents buts, par exemple, pour être présentées au public, pour effectuer des bilans de santé, pour inspecter leurs évents, ainsi que pour tester leurs capacités auditives."

Cependant, la vidéo a entraîné une nouvelle campagne sur les réseaux sociaux pour demander la libération de Morgan. Vous pourrez trouver plus d’informations en vous rendant sur le site de la Free Morgan Foundation.

Publicité

Traduction : "S’échouer ne devrait pas être sa seule solution pour s’échapper de Sea World." 

Traduction : "Ces magnifiques animaux ne sont pas faits pour la captivité. Avis aux touristes de Tenerife, s’il vous plaît, n’allez pas au Loro Parque."

Traduit de l'anglais par Hélaine Lefrançois

Par Kate Lismore, publié le 07/06/2016

Pour vous :