AccueilÉDITO

Vidéo : Monoprix se paye Amazon Go en parodiant son spot de présentation

Publié le

par Thibault Prévost

Après la sortie de la vidéo promotionnelle d'Amazon Go, le supermarché "sans caisse ni employés" imaginé par le géant du commerce en ligne, Monoprix a contre-attaqué en reprenant ses codes visuels.

Souvenez-vous, il y a quelques semaines, Amazon dévoilait Amazon Go, la vision techno-libérale du supermarché de demain selon le géant de la distribution et de la réduction des coûts. Pas de caisses, pas d'employés, mais une IA, une appli et un réseau de caméras de surveillance : un système orwellien qui nous avait fait écarquiller les yeux, tant d'effroi que de stupéfaction. Mais il fallait bien l'avouer, la vidéo d'Amazon était chiadée, comme à peu près toute les vidéos produites par les géants de la technologie pour nous vanter leurs boniments. À voir ces consommateurs pressés parcourir les allées avec le sourire extatique de celui qui sait qu'il n'aura pas à interagir avec un autre être humain, on aurait presque eu envie de les rejoindre dans leur monde aseptisé. Heureusement, en France, nous avons notre bon vieux Monoprix.

La chaîne de supermarchés, qui a probablement senti le vent du cool tourner en la faveur du groupe de Jeff Bezos, a décidé de contre-attaquer en retournant les armes d'Amazon contre lui-même. Car selon Monoprix, le concept de supermarché sans files d'attente ni caisses existe déjà depuis dix ans, et s'appelle...la livraison à domicile. En reprenant, presque plan par plan, la vidéo d'Amazon, Monoprix  s'applique donc à nous vendre le concept avec le même engouement forcé, la même novlangue emphatique (dans la Silicon Valley on ne dit pas "des employés", mais on s'enorgueillit de la "Human Technology"), le tout avec une voix-off à l'américaine saupoudrée d'un délicieux accent français.

Dans cette vidéo, c'est Amazon qui en prend pour son grade mais on entrevoit, à travers elle, les spectres des pubs Apple, Microsoft, Google et à peu près toutes les start-up qui prêchent un solutionnisme forcené, quitte à inventer des problèmes (dans l'exemple d'Amazon, simplifier la caisse du supermarché n'est pas une question prioritaire pour le bien-être de l'Humanité). Et on avoue : on a ri.

À voir aussi sur konbini :