AccueilÉDITO

Vidéo : un Mannequin Challenge pour dénoncer les agressions sexuelles

Publié le

par Juliette Geenens

« Ne soyez pas un mannequin » (© AutumnWorld)

Le phénomène viral a été intelligemment détourné pour dénoncer les violences faites au femmes en Inde.

Les défis sur Internet peuvent rapidement devenir agaçants. Après ce bon vieux Harlem Shake, le Condom Challenge et l'Ice Bucket Challenge (qui avait au moins le mérite de servir une bonne cause), on a eu droit au Mannequin Challenge, en fin d'année 2016. Et si la Terre entière, tant anonymes que personnalités publiques, s'y est adonnée, une agence de publicité indienne a utilisé ce phénomène viral d'une façon très utile.

Dans un spot de pub pour une campagne de sensibilisation, la société Autumn Worldwide a eu recours au Mannequin Challenge pour dénoncer la violence envers les femmes dans le pays. Tout y est :  la fameuse chanson "Black Beatles" de Rae Sremmurd et des gens immobiles qui gardent la pose de manière naturelle.

Sauf qu'au fur et à mesure que la scène défile sous nos yeux, on découvre certains visages apeurés et choqués, et pour cause : au centre de ce groupe d'individus, une femme se fait violemment bousculer par deux hommes, en hurlant et en appelant à l'aide. Et comme le veut l'exercice du défi Internet, personne ne bouge.

Le slogan est clair : "ne soyez pas un mannequin", sous-entendu devant la violence que subissent les Indiennes au quotidien.

Une violence extrêmement répandue

En Inde, le problème des violences faites aux femmes est une réalité tragique. Viols, blessures physiques, attaques à l'acide, les actes de haine opérés à l'acide sont largement répandus, au grand dam des associations de défense des femmes dans le pays, dont Make Love Not Scars, qui se bat sans relâche pour mettre fin à la vente libre d'acide, un produit très facile d'accès sur le territoire indien.

La vidéo de l'agence Autumn Worldwide rappelle aussi un événement scandaleux survenu récemment. Le 31 décembre 2016, durant les célébrations du Nouvel An, les femmes auraient été massivement victimes d'agression sexuelles à Bangalore, dans l'État de Karnataka, au sud du pays. La vidéo d'Autumn Worldwide évoque un millier de cas. D'après la BBC, les forces de police déployées étaient très insuffisantes en comparaison à la foule immense présente dans les rues (près de 60 000 personnes au total).

Deux jours après les faits, le journal local Bangalore Mirror a parlé d'une"nuit de la honte".

Traduction : "J'ai été tripotée, j'ai vu des filles pleurer... La police était dépassée par le nombre."

À voir aussi sur konbini :